Faits divers
URL courte
Par
22764
S'abonner

Un individu s'en est pris au hasard ce 4 juin à des passants dans le centre-ville de Nantes. Avant d'être interpellé par les forces de l'ordre, il a blessé légèrement quatre personnes.

Une attaque au tournevis s'est produite peu avant midi, ce vendredi, près de la place du Bouffay de Nantes, non loin de laquelle une policière avait été poignardée il y a une semaine.

Après que l'homme s'est jeté sur quatre personnes, en en blessant quatre, les forces de l'ordre, dont les militaires de l’opération Sentinelle, sont intervenues et l’ont interpellé.

Les sapeurs-pompiers de Loire-Atlantique ont hospitalisé les quatre victimes, blessées légèrement. 

«Il fallait que je l’arrête»

Avant l’arrivée des forces de l’ordre, l’individu a été maîtrisé par un agent de sécurité d’un magasin Carrefour, Salimou Guirassy, qui a témoigné auprès de Ouest-France.

«Ça partait dans tous les sens. J’ai aperçu des gens rentrer apeurés dans le magasin», a-t-il raconté. Ensuite, il a entendu des cris avant d’apercevoir l’assaillant.

«Je voyais qu’il avait quelque chose en main. Mais je ne savais pas si c’était un couteau ou autre chose. […] Il fallait que je l’arrête. Il s’attaquait à tout le monde […] Je lui ai demandé de poser son arme. Il a refusé. Il avait un regard particulier, ne portait pas de masque, je ne crois pas qu’il était ivre. Et puis il a vu passer un homme et une femme, et il a foncé dessus. Heureusement, eux aussi ont couru. Je ne pense pas qu’il a pu les toucher», a raconté l’agent de sécurité.

En GAV dans l'hôtel de police de Waldeck-Rousseau

Salimou a précisé que c’était «un petit tournevis» qui n’aurait pas dû «faire trop de mal».

Selon un autre témoin, il avait des «yeux comme s’il s’était drogué» et ne voulait pas lâcher son arme.

L’agresseur a été placé en garde à vue à l’hôtel de police de Waldeck-Rousseau.

 

Lire aussi:

Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Les Républicains en tête des régionales en France, devant le RN et la gauche, selon des estimations
Tags:
Nantes, passants, interpellation, homme armé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook