Faits divers
URL courte
Par
13848
S'abonner

L’enquête établira les circonstances de la chute d’une hauteur de plus de 5m d’une mère d’un bébé de 11 mois. En attendant, les riverains assurent avoir vu son concubin l’avoir jetée du 2e étage. Ensuite, il est descendu remettre à la victime son enfant et est reparti, informe Le Parisien.

C’est mercredi vers 21h30 qu’un drame a failli se jouer à Corbeil-Essonnes où une femme est tombée du deuxième étage. Si le pire a été évité et la chute a été amortie par des bosquets, l’histoire est loin d’être close. Des témoins assurent avoir vu le concubin de la victime la pousser, écrit Le Parisien.

Qui plus est, ce dernier, est-il indiqué, est descendu déposer l’enfant à côté de la femme avant de s’enfermer chez lui. L’homme a finalement été interpellé et une enquête pour tentative de meurtre aggravé a été ouverte.

Violences conjugales

Protestations contre les fémincides, appels lancés au Président de la République, déclarations de personnalités politiques... Bien que la conscience de la gravité du problème soit là, les résultats obtenus à l’issue de l’année 2020, au cours de laquelle 90 femmes ont été tuées en France (contre 146 en 2019), ont été qualifiés d’«encore trop modestes» par le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti. S’exprimant sur le sujet en février dernier, il a toutefois admis qu’ils étaient également «porteurs de l’espoir». Mais la tendance à la baisse du nombre de femmes tuées par leurs compagnons se poursuivra-t-elle? Depuis le début de l’année en cours, ce triste bilan s’établit déjà à 51 cas, d'après la Fondation des femmes.

Nouvelles mesures du gouvernement

Après les récents féminicides en Gironde et en Moselle, le gouvernement a annoncé le 9 juin de nouvelles mesures pour à la fois protéger les victimes et réaliser le suivi des auteurs de violences conjugales.

Il s’agit notamment de la création d’un fichier des auteurs de violences conjugales, d’un plan de renforcement de recours aux bracelets anti-rapprochement et de la mise en place d’une instance nationale pour connecter les associations de victimes.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Tags:
France, violences conjugales
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook