Faits divers
URL courte
Par
5413
S'abonner

Une nuit festive qui aurait terminé par une rixe violente laissant deux personnes grièvement blessées par arme blanche dans le XIVe arrondissement de Paris a eu lieu ce vendredi 11 juin, relate Actu17. Les victimes ont été hospitalisées en urgence absolue et les circonstances de ces événements restent floues.

Une fête la nuit qui aurait amené à une rixe a laissé deux personnes gravement blessées dans le XIVe arrondissement de Paris ce vendredi matin, relate le site Actu17. Les deux victimes ont perdu beaucoup de sang suite à des blessures à l’arme blanche, leur état a été considéré comme en urgence absolue quand les secours sont arrivés sur place. En outre, le site d’information évoque la possibilité que l’un des jeunes blessés ait reçu une balle.

Les circonstances restent floues

Des habitants du quartier ont décrit la fête qui aurait eu lieu sur les lieux. Ils ont évoqué la musique et les policiers qui sont intervenus vers sept heures du matin pour faire quelques verbalisations. Selon les témoignages, après cela la fête s’est calmée.

Pourtant, quelques heures plus tard, plusieurs individus se sont bagarrés, provoquant une violente rixe. Le site d’information précise qu’un individu impliqué dans la bagarre était muni d’une arme de poing et qu’il l’avait utilisée au moins une fois.

Les raisons de cette rixe laissant deux personnes gravement blessées restent à déterminer.

Des violences volontaires en France

Selon les données du Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI), le nombre de coups et blessures volontaires en dehors du cadre familial a connu un recul de façon marquée dans de nombreux départements français en 2020 par rapport à 2019.

«Les régions qui affichent des taux de coups et blessures volontaires plus élevés que la moyenne métropolitaine connaissent une baisse des enregistrements de victimes en 2020 par rapport à 2019: -2,7% dans les Hauts-de-France, -3,4% pour Paris et sa petite couronne (-0,3% sur l’ensemble de la région Île-de-France)», indique le rapport de 2020.

Sur fond de déconfinement et de la levée progressive des restrictions en France, les agressions reprennent aussi de nouveau dans les rues.

«Dans le contexte exceptionnel de la crise sanitaire liée au Covid-19, avec notamment des mesures de restriction renforcées sur l’ensemble du territoire du 3 avril 2021 au 2 mai 2021, la plupart des indicateurs conjoncturels des crimes et délits enregistrés augmentent en mai 2021 après une baisse en avril», précise le ministère de l’Intérieur.

Toutefois, il signale que «le nombre de coups et blessures volontaires s’inscrivait avant la crise sanitaire sur une tendance très marquée à la hausse depuis le début 2019. En mai 2021, le nombre de coups et blessures volontaires enregistrés est inférieur au niveau d’avant le premier confinement».

Lire aussi:

Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Tags:
police, arme blanche, violences, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook