Faits divers
URL courte
Par
3330
S'abonner

La police est intervenue samedi soir, plus d'une heure avant le couvre-feu, pour disperser des centaines de jeunes fêtards agglutinés pour la deuxième soirée consécutive sur l'esplanade des Invalides à Paris, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les forces de l'ordre, intervenues pour «non-respect des règles sanitaires», ont été la «cible de jets de projectiles», a indiqué la préfecture de police sur Twitter. Selon des images diffusées sur les réseaux sociaux, une voiture particulière a été cernée par une foule de jeunes et dégradée.

La préfecture a annoncé sur Twitter que trois personnes avaient été interpellées, à 23h00.

À l'heure du début du couvre-feu, seules restaient sur place de petites grappes de jeunes qui repartaient progressivement alors que l'esplanade était entourée de camions de police.

Témoignages des participants

Violette, 16 ans, a raconté à l'AFP être venue des Hauts-de-Seine avec ses amis, pour une nouvelle soirée Projet X (du nom d'un film américain de 2012 centré sur une fête de jeunes qui tourne mal) à laquelle participaient, selon elle, plus de 1.000 personnes. «Je suis venue parce que l'année dernière c'était vraiment pas mal, ça remplace les festivals. Mais (...) ce (samedi) soir, ça a vraiment tourné court», déplorait-elle, en assurant qu'«à 21h30 les forces de l'ordre avaient déjà commencé à intervenir».

Attiré par les messages postés sur les réseaux sociaux, Cédric, 17 ans, était venu avec plusieurs copains du XVe arrondissement pour faire la fête en musique, «surtout du rap»: «on avait le bac cette année, on a besoin de se relâcher un peu», a-t-il plaidé, tout en déplorant le fait qu'il y ait eu «plein de jets de projectiles» sur les «flics». 

​Rassemblement du vendredi

Vendredi soir entre 1.500 et 2.000 jeunes s'étaient déjà rassemblées sur l'immense pelouse des Invalides, après l'annonce sur les réseaux d'une soirée «Projet X». Les policiers étaient intervenus vers 23h00 et avaient déjà été ciblés, selon une source policière. Il n'y avait eu vendredi soir ni interpellations ni blessés.

Dans la capitale, les jeunes étaient loin d'être les seuls à ne pas respecter le couvre-feu samedi soir: de la Concorde à la porte de la Chapelle, en passant par les Grands boulevards, la ville était encore remplie vers 23h30 de badauds de toutes générations, parfois une bouteille à la main, et des terrasses de bar restaient ouvertes.

Lire aussi:

Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Le parlement français adopte définitivement le projet de loi contre le séparatisme
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Tags:
interpellation, intervention, police, Paris, fête
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook