Faits divers
URL courte
Par
9416
S'abonner

Peu après la dispersion le 12 juin des fêtards aux Invalides, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées aux Tuileries. Accueillie par des tirs de projectiles, la BAC aurait utilisé des gaz lacrymogènes et des LBD. Ce dimanche, un dispositif de police important a été aussi déployé aux Invalides.

La police est intervenue dans la nuit du 12 au 13 juin aux jardins des Tuileries où une fête géante, la deuxième en un jour, avait réuni plusieurs centaines de personnes sans respect des gestes barrières, a annoncé la préfecture de Paris.

​«Les forces de l’ordre ont dû intervenir pour mettre fin à plusieurs soirées clandestines ou regroupements de personnes sur la voie publique sans respect du couvre-feu ni des gestes barrières notamment au niveau du jardin des Tuileries ou du square Tino Rossi», a indiqué la préfecture sur Twitter.

​Selon le journaliste Clément Lanot, qui était présent sur place, la fête a duré quelques heures et la BAC, arrivée pour y mettre fin, a été accueillie par des jets de projectiles. Les policiers ont utilisé des LBD et des gaz lacrymogènes, affirme-t-il.

​La fête s’est terminée vers deux heures du matin par une bagarre entre plusieurs groupes avec des tessons de bouteilles, au moins une personne a été blessée et hospitalisée, toujours selon Clément Lanot.

​Les forces de l’ordre sont aussi intervenues dans le jardin de Tino-Rossi, en bord de Seine, où un groupe de jeunes avait organisé une fête près du croisement avec l’avenue George V, précise le Parisien.

Une autre fête attendue ce dimanche?

Ce dimanche 13 juin, un dispositif de police important a été déployé aux Invalides pour éviter une nouvelle fête Projet X, a annoncé sur Twitter le journaliste Rémy Buisine.

​Selon lui, plusieurs stations de métro et RER ont été fermées à Paris.

La fête aux Invalides

Le 12 juin, des centaines de jeunes se sont rassemblés pour une soirée Projet X, du nom du film américain centré sur une fête de jeunes qui tourne mal, sur l'esplanade des Invalides. Ils n’ont pas porté de masques ni respecté la distanciation physique.

Une femme dans sa voiture a été encerclée par une foule de jeunes qui ont dégradé le véhicule, montrent des images diffusées sur les réseaux sociaux.

C’était la deuxième soirée Projet X consécutive à Paris après celle du 11 juin. Les forces de l’ordre sont intervenues pour «non-respect des règles sanitaires». Trois individus ont été interpellés et placés en garde à vue.

La préfecture a annoncé ce dimanche avoir «porté à la connaissance de la justice, au titre de l'article 40 du code de procédure pénale, les faits commis dans le cadre des rassemblements des 11 et 12 juin sur l'esplanade des Invalides».

Lire aussi:

Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Un système de DCA russe détruit l’ensemble des missiles israéliens ayant visé une ville syrienne
Tags:
Covid-19, pandémie, fête, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook