Faits divers
URL courte
Par
3023126
S'abonner

Après plusieurs rassemblements dispersés par la police à Paris sans conséquences graves, un nouveau Projet X, en face des Invalides, a dérapé. Des groupes d’individus agressifs s’en sont pris à des jeunes en leur extorquant leurs téléphones et en tabassant ceux qui refusaient d’obtempérer.

Une nouvelle soirée Projet X (baptisée d’après le film américain de 2012 mettant en scène une fête d’adolescents qui tourne mal), organisée via Instagram par des jeunes le 18 juin sur l'esplanade des Invalides à Paris, s’est soldée par des agressions gratuites, des vols de téléphones et d’habits et des attouchements, relate Le Figaro en citant «plusieurs sources concordantes».

Une vidéo partagée sur Twitter et visionnée plus de 240.000 fois déjà montre une personne à terre battue à coups de pied par un groupe de voyous.

​Parmi les témoignages recueillis par le quotidien, de nombreux font état d’agressions collectives violentes entraînées par un refus de se faire racketter ou de «baisser les yeux». En outre, «plusieurs filles se sont fait toucher sans leur accord par de vieux mecs». Une jeune dit avoir vu des jets de bouteilles en verre et des tirs de mortiers sur des groupes.

Des promeneurs agressés

Même des jeunes qui ne participaient pas à l’événement ont été impactés par ces violences. C’est notamment le cas de deux amis de 16 ans venus prendre l’air près des Invalides et pris à partie par «une trentaine de racailles». L’un d’eux a pris un coup de poing dans la tempe, avant qu’ils ne réussissent à prendre la suite.

Ils entendent porter plainte contre «des individus africains et nord-africains, tous en survêtement».

Des rumeurs diffusées sur les réseaux sociaux font état de personnes grièvement blessées «entre la vie et la mort».

Une source policière a fait savoir au Figaro que l’événement de vendredi soir avait réuni près de 1.000 personnes. «Vers 21h, un individu a été interpellé pour des jets de projectiles puis 30 minutes plus tard un jeune a été blessé à la tête par un tesson de bouteille. Dispersés, les jeunes se sont ensuite regroupés à d'autres endroits à proximité des Invalides mais sont partis à la vue des forces de l'ordre». Le calme s’est rétabli vers 23h, selon cette source.

​Des rassemblements qui deviennent réguliers

La première soirée Projet X, qui a réuni des centaines de personnes en liesse, s’est tenue sur l'esplanade des Invalides le 11 juin et a été dispersée par la police. Il n'y a eu ni interpellations ni blessés.

Le lendemain au soir, la police a dû intervenir à nouveau au même endroit, plus d'une heure avant le couvre-feu, pour disperser une deuxième soirée. Cette fois-ci, trois personnes ont été interpellées.

Le soir même, les forces de l’ordre sont intervenues aux jardins des Tuileries. Une fête y rassemblait des centaines d’individus sans respect des gestes barrières. La BAC a été accueillie par des jets de projectiles et a utilisé en réponse des LBD et des gaz lacrymogènes, témoignait un journaliste présent sur place. Lors d’une bagarre entre plusieurs groupes, au moins une personne a été blessée et hospitalisée, selon lui. La police a également mis fin à un regroupement au niveau du square Tino Rossi.

Dans la nuit du 14 au 15 juin, le jardin des Tuileries est redevenu le lieu d’une soirée avec plusieurs centaines de participants bravant le couvre-feu. Des dizaines y dansaient sans masque. Ils ont à nouveau été dispersés par les forces de l’ordre mais aucune verbalisation n’a été faite.

Lire aussi:

Pass sanitaire: le Sénat vote l'exclusion des mineurs
Manifestations contre le pass sanitaire à Paris: tensions sporadiques et gaz lacrymogène - vidéos
Olivier Véran explique quand le gouvernement mettra fin au pass sanitaire
Tags:
agression, soirée, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook