Faits divers
URL courte
Par
12267
S'abonner

En plein jour, deux individus ont foncé à bord d’une voiture contre un distributeur automatique de billets dans le XXe arrondissement de Paris. Avec leur Peugeot 205, les braqueurs ne sont pas parvenus à leurs fins et ont dû prendre la fuite.

Une scène cocasse a été filmée par des passants le 16 juillet dans la rue d’Avron, dans le XXe arrondissement de Paris. Vers 11 heures du matin, deux individus ont projeté à plusieurs reprises une Peugeot 205 sur un distributeur automatique de billets (DAB) qui se trouvait dans la façade d’une banque en espérant briser la porte utilisée pour approvisionner la machine.

Dans la manœuvre la voiture s’est arrêtée, le moteur s’est cassé et une grande coulée d'huile est apparue sur la trajectoire. Le DAB et la porte ont résisté. Pris de colère, les «braqueurs», l’un après l’autre, ont donné des coups de pied dans la porte, puis ont pris la fuite sur un scooter garé non loin.

​Les auteurs des faits sont actuellement recherchés par les forces de l’ordre, la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne a été chargée du dossier, précise Le Figaro.

Un éventail de méthodes

Si cette tentative de braquage a lamentablement échoué, chaque année les banques européennes enregistrent toutefois des milliers d’attaques sur leurs distributeurs de billets. Selon l'association européenne pour les transactions sécurisées (EAST), en 2020, 3.722 attaques au DAB ont été recensées en Europe. C’est pourtant une baisse de 19% par rapport à l’année dernière, note l’association. Le préjudice total est estimé à 22 millions d’euros dérobés.

Le mode opératoire de braquage le plus courant reste l’attaque à l’aide d’explosifs (environ 25% des incidents enregistrés). Ensuite viennent les attaques aux voitures-béliers (20%).

Les malfaiteurs utilisent aussi des méthodes plus «originales», par exemple, le braquage à la tractopelle, ou le «jackpotting», un procédé assez sophistiqué: ils percent la façade du distributeur pour accéder à son système informatique, connectent leur ordinateur au câble de commande pour prendre le contrôle et ordonnent au distributeur de sortir les billets qu’il contient.

Dispositifs antivol

Plusieurs dispositifs antivol existent pour empêcher les malfaiteurs d’utiliser les billets volés. Ces systèmes intelligents de neutralisation des billets s’activent lorsque des voleurs forcent un coffre contenant des espèces, dans un distributeur automatique de billets, détaille la Banque centrale européenne.

L’un de ces dispositifs est l’utilisation d’une encre de sécurité. La substance de couleur noire, violette, verte ou bleue imprègne le billet, laisse d’importantes traces et rend les coupures inutilisables. Une autre technique implique de la colle qui se répand sur tous les billets se trouvant à l’intérieur de la cassette de DAB pour former une brique solide. Les billets tombent alors en lambeaux dès que l’on essaie de les détacher.

Lire aussi:

«J’ai un rendez-vous avec le Kremlin», ironise Philippot au sujet de ceux qui le financent – vidéo
«Pas le droit de marcher sur leur trottoir»: le tournage d’une série Netflix à Paris pose problème aux habitants
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
Tags:
braquage, voiture-bélier, billets de banque, banques
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook