Faits divers
URL courte
Par
10357
S'abonner

Un jeune militaire de 25 ans aurait organisé des rodéos urbains sur la région toulousaine. Suspendu et sanctionné par son employeur, il attend son jugement en début d’année prochaine.

Identifié comme organisateur de plusieurs rodéos urbains qui ont eu lieu récemment dans la région toulousaine, un jeune gendarme adjoint volontaire a été interpellé et placé en garde à vue, relatent les médias français.

Les informations ont été révélées lundi 30 août par La Dépêche avant d’être confirmées au Figaro par une source policière. Selon La Dépêche, le jeune militaire de 25 ans décrit comme «immature» a été placé en garde à vue et interrogé à l’issue de «plusieurs semaines d’enquête».

Suspendu de ses fonctions

Les spécialistes de la brigade de recherches de la compagnie de Muret ont notamment repéré le compte Instagram de l’intéressé, où il «donnait rendez-vous aux habitués et filmait régulièrement ces rassemblements». Qui plus est, le jeune homme informait les participants en cas d’éventuelles descentes de police.

Le procureur a confirmé que l’ex-gendarme, déjà suspendu de ses fonctions et sanctionné par son employeur, serait jugé en février devant le tribunal correctionnel de Toulouse.

Durcissement de contrôle

En vertu de la législation en vigueur, l’incitation, la promotion ou l’organisation de rodéos motorisés est passible de deux ans d’emprisonnement maximum et de 30.000 euros d’amende.

En juin dernier, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a adressé une note au directeur général de la police, Frédéric Veaux, pour demander des «opérations de contrôles coordonnées» dans les quartiers les plus touchés par les rodéos urbains et d’y «saisir systématiquement les deux roues».

Le ministre a en plus exigé que des procédures judiciaires soient initiées «dans le but d’identifier les auteurs par tous les moyens à disposition».

Lire aussi:

Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Tags:
France, Toulouse, rodéo, gendarmerie, Gérald Darmanin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook