France
URL courte
0 143
S'abonner

La France introduit le principe de "sobriété" pour l'exposition du public aux champs électromagnétiques.

L’Assemblée nationale française a adopté jeudi une proposition de loi du député écologiste du Val de Marne, Laurence Abeille, visant à limiter l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, rapportent les médias français.

Après un parcours long de deux ans, le texte a finalement été voté par les socialistes, les radicaux de gauche, et le Front de Gauche.

Cette loi intervient sur fond de développement des sources d'ondes électromagnétiques, notamment avec le déploiement de la téléphonie mobile à très haut débit, la 4G. Au 1er janvier 2015, indique l'ANFR (Agence Nationale des FRéquences), le nombre de sites d'antennes-relais autorisés en France pour la 4G s'élevait à 18 699 contre 12 525 un an plus tôt.

C’est la première fois qu’on introduit en France le principe de "sobriété" pour l'exposition du public aux champs électromagnétiques.

La loi comporte un article interdisant notamment le Wi-Fi dans les crèches, ou plus précisément dans "les espaces dédiés (…) aux enfants de moins de 3 ans", et imposant d'autre part l'activation du Wi-Fi dans les classes d'écoles primaires uniquement pendant les activités numériques pédagogiques. Il devra rester désactivé lorsqu'il n'est pas utilisé.

Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), soutenu par l’OMS, classe depuis 2011 les champs électroniques produits par les téléphones portables dans la catégorie des "cancérogènes possibles" pour l'homme.

Lire aussi:

Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Un important incendie au Havre, une épaisse fumée est visible à des kilomètres - vidéos
Tags:
Assemblée nationale française, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook