France
URL courte
0 55
S'abonner

La prime écologique sera accordée seulement à ceux qui mettront à la casse une voiture à moteur diesel de plus de 13 ans et qui habitent dans une zone urbaine polluée.

Les Français qui souhaiteront remplacer leur voiture diesel par un véhicule électrique bénéficieront d'un bonus de 10.000 euros à partir du mois d'avril, ont annoncé mercredi les médias français se référant à la ministre française de l'Ecologie Ségolène Royal.

Toutefois, la prime écologique sera accordée seulement à ceux qui mettront à la casse une voiture à moteur diesel de plus de 13 ans et qui habitent dans une zone urbaine polluée. Ces zones concernent 48% de la population française, selon le ministère de l'Economie.

Cette mesure figure dans la nouvelle feuille de route écologique dévoilée mercredi par le premier ministre Manuel Valls.

Le dispositif en vigueur prévoit un bonus allant jusqu'à 6.300 euros (dans la limite de 27% du coût d'acquisition) aux acquéreurs de véhicules de plus de 13 ans émettant moins de 20 grammes de CO2 par kilomètre et exploités dans une zone urbaine polluée.

"Nous allons installer en France 7 millions de points de recharge, qui deviendront obligatoires dans les parkings publics, les gares, les aéroports, les centres commerciaux. Le nouveau crédit d'impôt de 30% permet en outre aux particuliers de s'équiper en bornes", a ajouté Mme Royal.

Selon le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), les immatriculations des véhicules électriques ont progressé de 20% en France en 2014, pour atteindre 10.560 unités. En dépit de cette forte progression, la part de marché des voitures électriques reste insignifiante, représentant 0,59% du 1,79 million de voitures neuves immatriculées en 2014.

Lire aussi:

Pourquoi les voitures électriques ne sont pas aussi écologiques qu'on le pense
Renault conçoit des voitures électriques pour la Russie
Les Républicains en tête des régionales en France, devant le RN et la gauche, selon des estimations
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Tags:
écologie, Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), Ségolène Royal, Manuel Valls, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook