Ecoutez Radio Sputnik
    Une affiche proclamant Désormais, la police municipale a un nouvel ami à Béziers

    Béziers: une affiche représentant une arme crée la polémique

    © AFP 2019 SYLVAIN THOMAS
    France
    URL courte
    0 168
    S'abonner

    "Notre affiche est percutante et le message est clair. On appelle un chat, un chat", estime le maire de Béziers Robert Ménard.

    A Béziers, commune de l'Hérault dirigée par Robert Ménard, une campagne de publicité vantant l'armement des policiers municipaux a créé la polémique, lit-on dans la presse française.

    Des centaines d'affiches ont été placardées dans la ville, a rapporté mercredi 11 février le Midi Libre. "Désormais, la police municipale a un nouvel ami", proclame le slogan. On voit sur l’affiche un pistolet flanqué des couleurs du drapeau français. Depuis le 1er février, la police municipale biterroise est équipée d’armes létales, en l’occurrence des 7.65 automatiques.

    L’affiche a rapidement déclenché des réactions outragées au sein de la classe politique française et dans la presse. Le Parti communiste a notamment dénoncé "une provocation", dans un communiqué.

    "Pourquoi cette polémique? C'est une affiche qui dit les choses clairement, sans fioritures. Je voulais que les Biterrois sachent que leur police municipale était armée depuis le 1er février", a déclaré Robert Ménard à la presse française. "Voilà, le message est passé. C'est vrai que c'est percutant, explicite, mais c'est la réalité qui est percutante".

    "Pour moi, la provocation, c'est quand le premier ministre est accueilli à Marseille à coups de kalachnikov", a encore ajouté l'édile.

     

     

    Lire aussi:

    Terrorisme: cinq hommes d'origine tchétchène interpellés à Béziers
    France: des tirs de kalachnikov entendus à Marseille
    La France se trompe vis-à-vis de la Syrie (maire de Béziers)
    Tags:
    Robert Ménard, France, Béziers
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik