France
URL courte
1313
S'abonner

Le président français François Hollande a condamné un "acte odieux et barbare" après la profanation de plusieurs centaines de tombes du cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin).

Dans un communiqué de presse, le chef d'Etat français a "condamné avec la plus grande fermeté" la profanation des tombes.

"Tout sera mis en œuvre dans les meilleurs délais pour que les auteurs de cet acte odieux et barbare soient identifiés et punis. La France est déterminée à lutter sans relâche contre l'antisémitisme et ceux qui veulent porter atteinte aux valeurs de la République", a déclaré François Hollande.

Le premier ministre Manuel Valls et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve ont également dénoncé "un acte ignoble" et "une insulte à la mémoire", en promettant de "mettre tout en œuvre" pour en retrouver les responsables.

"La République ne tolèrera pas cette nouvelle blessure qui meurtrit les valeurs que tous les Français ont en partage", a souligné M.Cazeneuve dans un communiqué.

Le président du Sénat français, Gérard Larcher de l'UMP, a exprimé son "soutien à la communauté juive" après "une ignoble attaque" aux valeurs républicaines.

Des condamnations ont été également exprimées sur les réseaux sociaux par des députés des principaux partis politiques français.

Lire aussi:

France: endiguer la montée de l'antisémitisme (Intérieur)
La France passe la barre des 10.000 décès et enregistre 518 nouveaux cas graves de Covid-19
«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif dément les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
Tags:
Bernard Cazeneuve, François Hollande, Manuel Valls, Sarre-Union, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook