France
URL courte
0 93
S'abonner

Les personnes qui guérissent d'un cancer ne doivent plus se heurter aux discriminations des banques, estime le gouvernement.

Le gouvernement français envisage de légiférer afin que les personnes qui guérissent d'un cancer ne se heurtent plus aux discriminations des banques et assureurs, a déclaré la ministre de la Santé Marisol Touraine citée par le Figaro.

"Le droit à l'oubli, c'est la volonté que […] lorsque les médecins vous considèrent guéri d'un cancer, vous le soyez pour le reste de la société, et en particulier pour les banques ou pour les assureurs", a déclaré Marisol Touraine samedi lors de la remise du rapport d'étape du troisième Plan Cancer à l'Élysée.

Cette démarche, promise par François Hollande il y a un peu plus d'un an, signifie le droit pour une personne qui a été atteinte d'un cancer mais en est totalement guérie de ne pas mentionner la maladie au moment de contracter un prêt bancaire.

Bien souvent, les ex-malades se heurtent à un véritable parcours du combattant quand ils veulent souscrire une assurance pour leur emprunt.

Lire aussi:

Un migrant en tue un autre et tente de violer une femme en pleine rue en 24h à Paris
Sortie de l'état d'urgence et pass sanitaire: l'Assemblée adopte finalement le texte
Covid et accident de laboratoire, ces «complotistes» qui avaient vu juste
«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Tags:
cancer, gouvernement français, Marisol Touraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook