Ecoutez Radio Sputnik
    Marisol Touraine. Archive photo

    Cancer: vers un droit à l’oubli pour les anciens malades

    © AP Photo / Jacques Brinon
    France
    URL courte
    0 93

    Les personnes qui guérissent d'un cancer ne doivent plus se heurter aux discriminations des banques, estime le gouvernement.

    Le gouvernement français envisage de légiférer afin que les personnes qui guérissent d'un cancer ne se heurtent plus aux discriminations des banques et assureurs, a déclaré la ministre de la Santé Marisol Touraine citée par le Figaro.

    "Le droit à l'oubli, c'est la volonté que […] lorsque les médecins vous considèrent guéri d'un cancer, vous le soyez pour le reste de la société, et en particulier pour les banques ou pour les assureurs", a déclaré Marisol Touraine samedi lors de la remise du rapport d'étape du troisième Plan Cancer à l'Élysée.

    Cette démarche, promise par François Hollande il y a un peu plus d'un an, signifie le droit pour une personne qui a été atteinte d'un cancer mais en est totalement guérie de ne pas mentionner la maladie au moment de contracter un prêt bancaire.

    Bien souvent, les ex-malades se heurtent à un véritable parcours du combattant quand ils veulent souscrire une assurance pour leur emprunt.

    Lire aussi:

    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Un militaire de Sentinelle ouvre le feu contre un homme armé d’un couteau près d'un hôpital militaire à Lyon
    Sur une vidéo devenue virale, des forces de l'ordre gazent les clients d'un café lors de l’acte 31
    Tags:
    cancer, gouvernement français, Marisol Touraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik