Ecoutez Radio Sputnik
    Des soldats français dans le cadre du plan Vigipirate à Nice

    Valls: la menace terroriste reste élevée en France

    © REUTERS / Eric Gaillard
    France
    URL courte
    Menace terroriste en Europe (341)
    0 316
    S'abonner

    Selon le premier ministre français Manuel Valls, les mesures de sécurité seront prolongées en France tant que la menace terroriste reste élevée

    La menace terroriste reste élevée en France et en Europe, a déclaré lundi le premier ministre français Manuel Valls commentant les récentes attaques contre un centre culturel et une synagogue à Copenhague, au Danemark.

    "Cela fait plusieurs mois sinon plusieurs années que je dis (…) que la menace est particulièrement élevée en Europe et donc en France. Et elle le reste particulièrement élevée dans notre pays", a indiqué M.Valls sur les ondes de la radio RTL.

    "Il faut y faire face en mobilisant, ce que nous faisons à travers le plan Vigipirate (…). Nous prolongerons ces moyens autant que nécessaire, tant que la menace reste élevée", a ajouté le premier ministre.

    "Il faut dire la vérité aux Français (…). Il faut s'habituer (…) à vivre avec cette menace terroriste qui est le fruit d'organisations internationales particulièrement barbares comme Daech (organisation de l'Etat islamique) ou al-Qaïda, mais aussi d'individus radicalisés qui sont sur notre sol, qui sont des Français et qui peuvent retourner leurs armes, leurs couteaux, leurs armes à feu contre nous, contre des militaires, contre des citoyens", a conclu M.Valls.

    Le plan Vigipirate reste à un niveau très élevé en France où près de 10.000 soldats protègent les lieux publics depuis les attentats qui ont fait 17 morts en trois jours début janvier à Paris. Samedi dernier, plus de 200 tombes ont été profanées dans un cimetière juif en Alsace, dans l'est de la France.

    La capitale danoise a été le 14 février dernier le théâtre d'attaques terroristes contre un centre culturel et une synagogue qui ont fait deux morts et cinq blessés. La police danoise a annoncé lundi avoir mis en examen deux complices présumés de l'auteur des attaques abattu samedi.

    Dossier:
    Menace terroriste en Europe (341)

    Lire aussi:

    Fusillades à Copenhague: un rassemblement de protestation prévu à Paris
    Terrorisme: Paris débloque 425 M EUR supplémentaires (Valls)
    Manuel Valls accueilli à Marseille avec des rafales de Kalachnikov
    Valls: 1.400 djihadistes français en Irak et en Syrie
    Vigipirate: les tournages de films d'action interdits à Paris
    Tags:
    terrorisme, Manuel Valls, Danemark, Copenhague, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik