France
URL courte
0 226
S'abonner

Le parlement a rejeté la motion de censure contre le gouvernement de Manuel Valls déposée par l'UMP et l'UDI.

L'Assemblée nationale a rejeté jeudi soir la motion de censure contre le gouvernement de Manuel Valls.

234 des 577 parlementaires ont voté pour la motion, alors que 289 voix étaient requises pour l'adopter.

L'UMP et l'UDI avaient déposé la motion de censure suite au recours mardi du gouvernement à l'article 49 alinéa 3 de la Constitution pour faire passer la loi Macron sans vote des députés. L'article 49-3 prévoit que le projet de loi soit adopté si la motion de censure est rejetée. Si elle est acceptée, le gouvernement devra démissionner.

Adoptée en première lecture par l'Assemblée nationale, la loi Macron sera soumise au Sénat.

Préparée par le ministre de l'Economie Emmanuel Macron, la loi comprend 200 articles et intervient dans de multiples domaines en vue de relancer la croissance économique dans le pays. Elle prévoit entre autres de priver d'une partie de leurs pouvoirs les représentants de professions juridiques (notamment les notaires), de simplifier la réglementation de certaines branches d'affaires et de commerce, ainsi que d'autoriser les magasins à ouvrir le dimanche une fois par mois.

Lire aussi:

La France veut déverrouiller son économie
L'économie française fait face à une situation préoccupante
L'économie française reste "malade"
La France pourrait devenir la première économie de l'UE
Tags:
Loi Macron, Assemblée nationale française, Emmanuel Macron, Manuel Valls, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook