France
URL courte
12030
S'abonner

Marine Le Pen a fait savoir devant les micros d'Europe 1 qu'elle ne voulait plus voir son père représenter le Front national.

Intervenant dimanche sur les ondes d'Europe 1, Marine Le Pen a déclaré qu'elle souhaitait ne plus voir son père "parler au nom du Front national".

"Ce que je souhaite, c'est que le FN ne soit plus pris en otage par des provocations qui deviennent maintenant récurrentes de la part de Jean-Marie Le Pen", a-t-elle indiqué.

"Les derniers actes qui sont les siens sont à mon avis inadmissibles, je les ressens comme des actes de malveillance à l'égard du FN, et à mon égard", a renchérit Mme Le Pen. Selon elle, les propos tenus par son père sont totalement "contraires à la ligne et aux statuts du FN".

Début avril, le fondateur du Front national, Jean-Marie Le Pen, a provoqué un scandale en déclarant que les chambre à gaz nazis n'étaient qu'un "détail de l'histoire" et que la France était "gouvernée par des immigrés et des enfants d'immigrés à tous les nouveaux". A l'appui de ses dires M. Le Pen a cité les origines espagnoles de l'actuel premier ministre français Manuel Valls.

Marine Le Pen a succédé à son père au poste de président du FN en 2011.

Lire aussi:

Aux élections départementales, Marine Le Pen répète la présidentielle
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Tags:
Front national (FN), Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen, Manuel Valls, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook