France
URL courte
Espionnage USA-France (16)
9525
S'abonner

François Hollande réunira mercredi à 12H15 une vingtaine de responsables parlementaires à l'Elysée "pour faire le point" sur les écoutes américaines, a appris l'AFP auprès de son entourage

Outre cette délégation conduite par le président du Sénat, Gérard Larcher (Les Républicains), et celui de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), le Premier ministre, Manuel Valls, et les ministres de l'Intérieur, de la Justice, des Affaires étrangères et de la Défense participeront à cette réunion, a-t-on précisé de même source.

Seront également présents les présidents de groupe à l'Assemblée Bruno Le Roux (PS), Christian Jacob (LR), Philippe Vigier (UDI), Barbara Pompili et François de Rugy (EELV), Roger-Gérard Schwartzenberg (PRG), André Chassaigne (FG) ainsi que les présidents des Commission de la Défense (Patricia Adam, PS), des Lois (Jean-Jacques Urvoas, PS) et des Affaires Étrangères (Elisabeth Guigou, PS).

Pour le Sénat, le président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense, Jean-Pierre Raffarin (LR) et de la Commission des lois, Bruno Retailleau (également président du groupe LR) seront également présents, ainsi que les présidents de groupe Didier Guillaume (PS), Jacques Mézard (PRG), François Zocchetto (UDI), Eliane Assassi (PCF), et Philippe Adnot (délégué des sénateurs non inscrits).

Ces révélations Wikileaks publiées par Mediapart et Libération interviennent alors que le Parlement doit définitivement adopter mercredi le controversé projet de loi sur le renseignement.

Dossier:
Espionnage USA-France (16)

Lire aussi:

Espionnage US: les Européens et Américains ont des craintes
Espionnage: les Européens invités à fermer leurs comptes Facebook
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Tags:
espionnage, WikiLeaks, François Hollande, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook