France
URL courte
Espionnage USA-France (16)
22303
S'abonner

De 2006 à 2012, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande ont été régulièrement espionnés par l'Agence nationale de sécurité US (NSA), d'après des documents publiés mardi par Libération et Mediapart en collaboration avec WikiLeaks.

19:20 François Hollande et Barack Obama se sont entretenus par téléphone

TRADUCTION: @Elysee s'est fait balader par @BarackObama qui se fout royalement (sic) de @fhollande https://t.co/eYRDtjtSPx

16:01 Manuel Valls exige des garanties

Manuel Valls, qui s'est exprimé à l'Assemblée nationale à l'occasion des questions au gouvernement, a réclamé des garanties aux Etats-Unis et a plaidé pour la mise en oeuvre d'un «code de bonne conduite» en matière de renseignement entre alliés. «les Etats-Unis doivent tout faire pour réparer» les dégâts liés aux révélations», a-t-il réclamé


 

15:22 Jean-Luc Mélenchon:  la France doit cesser le partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP) et  accorder l'asile à Edward Snowden et Julian Assange

15:00 OPINION

Lagarde (UDI): la "crise est sérieuse, et doit amener à des relations différentes"

"Je suis très choqué, que des alliés espionnent leur propres alliés est inacceptable", a  déclaré ce matin le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, lors de l'émission "Questions d'Info", rapporte l'AFP. 

"La France s'était déjà déshonorée en refusant d'accueillir Edward Snowden lorsqu'il avait demandé l'asile politique en 2013", a t-il rappelé. "Et François Hollande avait aussi interdit le survol de l'avion du président équatorien (bolivien, ndlr) pour préserver la susceptibilité des Américains […]. Mais où est notre indépendance? "

M. Lagarde souligne que l'accord passé en 2013 sur les promesses de non espionnage n'a pas été respecté. "François Hollande doit vivement exiger des garanties formelles pour que ceci ne se reproduise pas. […] Je me ficherais à (sa) place des déclarations officielles ensuite démenties par les faits. Il faut des preuves, pas des déclarations d'amour", a-t-il constaté. 

"Les États-Unis ont toujours besoin de la France dans leurs opérations en cours. Mais des accords pourraient être revus, même en cours de négociation comme le Tafta (traité transatlantique, ndlr), a affirmé le député de Seine Saint Saint-Denis. La confiance est rompue. Cette crise sérieuse doit conduire à des relations différentes". 

M. Lagarde souhaite d'ailleurs améliorer la loi sur le renseignement, en renforçant davantage "l'encadrement" et le "contrôle de l'activité de nos services". "Il faut renforcer la traçabilité sur qui consulte quoi", dit-il. 


13:59 Hollande: les US doivent réitérer leurs engagements

François Hollande a souhaité que les Etats-Unis "réitèrent leurs engagements" de 2013 sur la fin de l'espionnage des autorités françaises, a déclaré à l'AFP un membre de la délégation parlementaire reçue par le chef de l'Etat. "La France n'autorise pas cette pratique de ciblage des dirigeants étrangers", souligne le président 

13:42 Hollande-Obama: entretien téléphonique — dans les heures qui viennent- (Raffarin)

Les présidents François Hollande et Barack Obama s'entretiendront par téléphone "dans les heures qui viennent", a indiqué mercredi dans la cour de l'Elysée Jean-Pierre Raffarin, sur fond de révélations sur un espionnage américain.

"Un entretien avec le président des Etats-Unis est programmé dans les heures qui viennent", a déclaré le sénateur du mouvement é"Les républicains", membre d'une délégation parlementaire reçue par le chef de l'Etat.

La conversation aura lieu "dans la journée", a indiqué pour sa part le président PS de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, annonce l'AFP.

 

13:35 Les Français toujours caustiques vis-à-vis la loi sur le Renseignement, à caractère prétendument anti-terroriste 

13:10 Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, fait preuve de logique: scandalisé par FranceLeaks, des écoutes "inacceptables entre alliés", il se prononce pourtant pour la loi sur le Renseignement

12:59 La Maison Blanche nie en bloc 

"Nous ne ciblons pas et nous ne ciblerons pas les communications du président Hollande", a indiqué Ned Price, porte-parole du Conseil de sécurité nationale (NSC), dans un communiqué. Et d'ajouter "Nous travaillons étroitement avec la France sur tous les sujets de dimension internationale et les Français sont des partenaires indispensables".

Mais on remarquera que rien n'est dit sur les écoutes de 2006 à 2012, donc sur les écoutes de Jacques Chirac puis de Nicolas Sarkozy. Par ailleurs, le document le plus récent date du 22 mai 2012, quelques jours après l’entrée en fonction de François Hollande.

 

12:55 FranceLeaks fait le buzz sur Internet.

 

Une explosion de hashtags sur Twitter, des tweets des plus décapants aux plus indignés

Ils publient même des vidéo marrantes 

…Et l'Eglise ne manque pas de réagir

12:40 La députée FN Marion Maréchal-Le Pen a dénoncé mercredi une "inertie" passée de l'exécutif français qui ne réagit à l'espionnage américain qu'une fois "directement concerné".

Sur BFMTV, l'élue du Vaucluse a jugé que le retrait des négociations du traité transatlantique réclamé par la présidente de son parti Marine Le Pen était "la moindre des choses".

 

12:30 "Il n'y a aucun hasard" dans la publication de ces informations par Mediapart et Libération juste avant le scrutin sur la loi renseignement, a estimé François de Rugy, co-président du groupe écologiste à l'Assemblée, sur iTELE. Il a souhaité cependant une suspension des discussions sur le traité transatlantique.

 

12:04 "La France doit réagir avec fermeté, et envoyer un signal fort en se retirant dès aujourd'hui des discussions en cours sur le funeste Traité Transatlantique. L'extraordinaire complaisance des autorités françaises vis-à-vis de ces méthodes doit prendre fin, après des années où ni Nicolas Sarkozy ni François Hollande, alors qu'ils ne pouvaient ignorer qu'ils étaient espionnés, n'ont bougé le petit doigt!", Marine Le Pen.

 

11:59 "Le coordonnateur du renseignement français se rendra aux Etats-Unis pour faire le point sur l'ensemble des dispositions actées par la France et les Etats-Unis" après les premières révélations sur les écoutes américaines en 2013, a déclaré M. Le Foll devant la presse, lors de son compte-rendu du Conseil des ministres.

 

11:38 La France s'est indignée mercredi des pratiques "inacceptables" des services secrets américains qui ont écouté pendant des années les présidents français.

François Hollande a réagi vivement, dès la publication par la presse de notes compromettantes pour la National Security Agency, en réunissant dans l'urgence un conseil de défense tandis que l'ambassadrice américaine était convoquée au Quai d'Orsay, rapporte l'AFP

La France "ne tolèrera aucun agissement mettant en cause sa sécurité", a déclaré l'Elysée à l'issue de ce conseil, soulignant que les engagements de Washington devaient être "strictement respectés" et condamnant des "faits inacceptables".

Dès 09H00, les principaux ministres concernés, les responsables militaires et les maîtres espions français se sont retrouvés autour du chef de l'Etat pour "évaluer sur tous les plans la totalité des informations" et "prévoir la réaction utile", selon l'entourage du président.

Autour de François Hollande, le Premier ministre Manuel Valls, des ministres (Affaires étrangères, Défense, Intérieur, porte-parole), la plupart des responsables des "services" (DGSE, DGSI, Coordonnateur national du renseignement et SGDSN), le chef d'état-major des armées et le chef d'état-major particulier du président.

Après le conseil des ministres, devant lequel le président ne devait pas manquer de commenter cette actualité brûlante, François Hollande devait réunir, toujours à l'Elysée, le gotha parlementaire "pour faire le point".

Dossier:
Espionnage USA-France (16)

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
L'ex-Président égyptien Hosni Moubarak est mort
Tags:
PJLRenseignement, FranceLeaks, Traité de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), surveillance, renseignement, BFMTV, NSC, Elysée, UDI, WikiLeaks, Agence nationale de sécurité américaine (NSA), François de Rugy, Jean-Christophe Lagarde, Marion Maréchal-Le Pen, Claude Bartolone, Julian Assange, Stéphane Le Foll, Edward Snowden, Pierre Moscovici, Marine Le Pen, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Barack Obama, France, États-Unis, espionnage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook