France
URL courte
4118411
S'abonner

Le président français, François Hollande, a encore été hué mardi sur les Champs-Elysées lors du défilé militaire à Paris.

Les autorités françaises avaient pourtant procédé à des interpellations préventives mardi matin pour circonscrire les opposants. Toutefois, le président Hollande a été accueilli par des sifflets et des cris "Démission!". 

Le 13 juin dernier, le président Hollande s'est fait copieusement siffler dans la Sarthe alors qu'il sortait d'un stand avant le départ des 24 Heures du Mans.

Un rassemblement hétéroclite, le Mouvement du 14 juillet, a diffusé pendant plusieurs mois des vidéos et des messages sur internet appelant à tenir une série de manifestations le 14 juillet, notamment place de la Concorde, en vue de "remplacer les politiciens actuels" par un nouveau gouvernement.

Selon l'Agence Info Libre, quelque 500 sympathisants de ce mouvement se sont effectivement rassemblés mardi non loin de l'Assemblée nationale. Ils ont sifflé les troupes françaises et chanté la Marseillaise. Plusieurs centaines de personnes portant des pancartes "Vos armes vos guerres on en veut pas" et "Démocratie maintenant" ont défilé dans les rues de Paris. A Beaubourg, les CRS ont utilisé des gaz lacrymogènes.

Lire aussi:

Il aurait cambriolé au moins 42 logements en utilisant cette technique particulière
Twitter signale un tweet de Trump sur les émeutes de Minneapolis pour «apologie de la violence»
Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Tags:
défilé du 14 juillet à Paris, Mouvement du 14 juillet, François Hollande, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook