France
URL courte
11494
S'abonner

Selon les médias français, les producteurs de lait et de viande, qui sont en colère à cause de la faible rémunération de leurs produits, demandent au gouvernement d’obtenir un accord avec la Russie sur la levée de l’embargo sur les produits alimentaires.

Après plusieurs jours de blocages par les agriculteurs français, le gouvernement est passé à la vitesse supérieure, en annonçant mercredi dernier un plan d'urgence. Les autorités françaises vont débloquer plus de 600 millions d'euros en faveur des éleveurs en difficulté, pour les aider à alléger leur trésorerie, et travailler avec les banques en vue de restructurer leurs dettes. Cependant, les responsables disent qu'ils ne peuvent pas modifier directement les prix de vente de la production agricole.

Toutefois, il semble qu'à l'origine de cette crise il y ait le problème de la fermeture pour les Français du marché russe. Thierry Mariani, député à l'Assemblée nationale, pense que les conséquences de la politique de sanctions des pays occidentaux contre la Russie sont la source de la crise.

"Les origines de cette crise sont considérablement liées à la rupture de nos relations avec la Russie", a indiqué M. Mariani lors de sa rencontre avec Sergueï Narychkine, président de la Douma, ce jeudi. Selon le député français, les sanctions touchent les intérêts de la Russie, mais également ceux des producteurs français. M. Mariani a ajouté que cela "montre la stupidité de la politique de sanctions établie par les Etats-Unis".

Lire aussi:

Eleveurs en colère: barrages filtrants aux accès au Mont Saint-Michel
Eleveurs en colère : Stéphane Le Foll promet de se rendre à Caen
La France va débloquer 600 millions d'euros pour les éleveurs en difficulté
Morano: l’embargo russe a de lourdes conséquences pour l'agriculture française
Tags:
sanctions, agriculture, éleveurs, Thierry Mariani, Russie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook