France
URL courte
121526
S'abonner

Des mafieux chinois ont utilisé une drogue qui transforme ses consommateurs en zombies, pour voler des Parisiens.

La police de Paris a arrêté trois Chinois dont deux femmes accusés d'avoir arnaqué une dizaine de personnes âgées, leur dérobant parfois jusqu'à 100.000 euros, au moyen du Souffle du Diable, une drogue aux effets hypnotiques.

Les deux suspectes, âgées de 42 et 59 ans, abordaient des passants dans la rue et leur faisaient respirer un produit dont les effets sont similaires à la drogue baptisée Souffle du Diable. Profitant de l'état de soumission des victimes, les femmes les accompagnaient jusqu'à leur domicile et les volaient. Le troisième suspect, âgé de 56 ans, serait le préparateur de la substance utilisée par les Chinoises.

La police estime qu'il s'agit de membres d’une triade chinoise. Une perquisition effectuée dans leur chambre d'hôtel, à Villepinte (Seine-Saint-Denis), a permis de saisir des substances provenant de la pharmacopée chinoise, une balance de précision, des gants et des filtres.

Le Souffle du Diable est l'une des drogues les plus dangereuses au monde, fabriquée à partir des graines de plusieurs plantes qui poussent en Colombie. Cette drogue sans goût, ni odeur contient de la scopolamine, un alcaloïde proche de l'atropine sur le plan chimique, qui met les personnes droguées sous l'emprise de ceux qui les entourent. Il suffit de la respirer pour perdre son libre-arbitre et sa capacité de discerner le bien du mal. Il se raconte qu'en Colombie, il y a eu des viols, des greffes d'organes illégales et de cambriolages dont leurs victimes, intoxiquées par la scopolamine, n'ont aucun souvenir.

Selon les légendes colombiennes, on l’utilisait pour enterrer vivants les esclaves et les femmes des chefs de tribus. Cette substance a servi de sérum de vérité pour les nazis durant la Seconde Guerre mondiale et pour la CIA durant la guerre froide.

En médecine, la scopolamine sert de sédatif, notamment pour les malades atteints de Parkinson.


Lire aussi:

La Chambre des Lords britannique: sexe, drogue et… démission
Mexique: une vidéo de l'évasion du baron de la drogue Guzman diffusée
Spice, la drogue qui "booste" les révolutions de couleur
Tags:
sérum de vérité, scopolamine, arnaque, crimes, mafia, drogue, police, Souffle du Diable, Chine, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook