France
URL courte
Menace terroriste en Europe (341)
117
S'abonner

La tour Eiffel est fermée au public après le signalement d'une tentative d'intrusion, a-t-on appris auprès de la société d'exploitation et des pompiers cités par l'AFP.

"L'accès au public est fermé ce matin", a annoncé une permanente de la société d'exploitation du monument parisien, sans fournir d'autres précisions.

Des pompiers se sont rendus sur place après des informations faisant état d'une intrusion, mais n'ont "rien constaté" sur les lieux, a indiqué un porte-parole des pompiers de Paris.

Selon Le Figaro qui cite une source policière, un témoin aurait repéré une personne portant un sac à dos dans l'édifice dimanche vers 8h30. La piste terroriste n'est pas non plus écartée. Une source policière évoque la piste d'un parachutiste en quête de sensations fortes, ou encore d'un suicidaire.

Avant l'ouverture au public, "un individu a été repéré dans la structure avec un sac à dos. Pour lever tout doute, un hélicoptère a été envoyé pour une inspection plus poussée de la structure", a précisé une source proche du dossier.

Selon un policier sur place, il pourrait s'agir d'un sportif de l'extrême désireux de sauter en parachute de la "Vieille Dame". Des vidéos sur YouTube immortalisent ainsi des sauts depuis les édifices les plus hauts de la capitale, la tour Eiffel, la tour Montparnasse ou des immeubles du quartier d'affaires de La Défense. Généralement, les sauts ont lieu à la nuit tombée et sont suivis d'une fuite pour éviter toute arrestation. En 2005, un Norvégien de 31 ans avait trouvé la mort en sautant en parachute de la tour Eiffel.

Symbole de la capitale française et monument payant le plus visité au monde, la tour Eiffel a accueilli plus de sept millions de visiteurs en 2014.

Dossier:
Menace terroriste en Europe (341)

Lire aussi:

France: Tour Eiffel fermée pendant 7 heures en raison des pickpockets
Dix choses que vous ignoriez sur la Tour Eiffel
Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Tags:
Tour Eiffel, France, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook