Ecoutez Radio Sputnik
    Procès Marine Le Pen

    Procès Marine Le Pen: le procureur demande la relaxe

    © AP Photo / Laurent Cipriani
    France
    URL courte
    36716

    A Lyon, le procureur de la République a demandé la relaxe pour Marine Le Pen, poursuivie en justice pour avoir comparé les prières des musulmans dans les rues à l'Occupation.

    Le procureur du Tribunal correctionnel de Lyon Bernard Reynaud a requis la relaxe pour la dirigeante du Front National Marine Le Pen, accusée d'avoir comparé les prières des musulmans dans les rues à l'Occupation pendant la Deuxième Guerre mondiale.

    La présidente du Front national, "en dénonçant ces prières dans l'espace public, imputables non à l'ensemble de la communauté musulmane, mais a une minorité, n'a fait qu'exercer sa liberté d'expression",

    a argumenté M. Reynaud cité par l'agence France Presse.

    "Vous ne pourrez pas condamner Mme Le Pen. Elle parle d'un certain nombre de personnes et pas de toute la communauté. Donc, je vous demande de prononcer sa relaxe", a-t-il déclaré.

    Les propos dont il est question ont été prononcés par Mme Le Pen en décembre 2010, lors de la campagne pour la présidence du Front national, face à Bruno Gollnisch.

    "Je suis désolée mais pour ceux qui aiment beaucoup parler de la Seconde Guerre mondiale, s'il s'agit de parler d'Occupation, on pourrait en parler, pour le coup, parce que ça c'est une occupation du territoire", avait déclaré Mme Le Pen sous les applaudissements, lors d'une réunion publique de militants du parti à la salle du pavillon du parc de la Tête d'Or.

    "C'est une occupation de pans du territoire, des quartiers, dans lesquels la loi religieuse s'applique, c'est une occupation. Certes, il n'y a pas de blindés, pas de soldats, mais c'est une occupation tout de même et elle pèse sur les habitants", avait-elle poursuivi.

    C'est sur la base de ces propos que Mme Le Pen a été, pour la première fois, poursuivie en justice pour "provocation à la discrimination, à la violence ou à la haine envers un groupe de personnes à raison de leur appartenance à une religion".

    Lire aussi:

    Marine Le Pen jugée pour avoir comparé les prières de rue à l'Occupation
    Jean-Marie Le Pen réclame 2 M EUR au Front national
    Marine Le Pen: "Si Assad tombe, Daesh prendra le pouvoir"
    Marine Le Pen: l’UE doit s’unir avec la Russie dans la lutte antiterroriste
    Tags:
    tribunal, Front national (FN), Marine Le Pen, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik