France
URL courte
Attentats à Paris (novembre 2015) (228)
18210
S'abonner

L'état d'urgence décrété par le président français François Hollande suite aux attentats du 13 novembre à Paris, concerne désormais les territoires d'Outre-mer.

L'état d'urgence décrété par le président français François Hollande sur l'ensemble du territoire hexagonal et en Corse suite aux attentats du 13 novembre, concerne désormais les départements et collectivités d'Outre-mer (la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, Mayotte, La Réunion, Saint-Barthélemy et Saint-Martin), a annoncé la ministre des Outre-mers George Pau-Langevin.

Toutefois, le stade de vigilance Vigipirate renforcé a été maintenu pour les collectivités du Pacifique et de Saint-Pierre-et-Miquelon en raison de leurs spécificités géographiques. 

Le renforcement des moyens destinés aux forces de police, de gendarmerie, des douanes et de la Justice s'appliquera dans l'ensemble des Outre-mer.

Les départements et collectivités d'Outre-mer n'étaient pas concernés jusque-là par l'état d'urgence décrété pour la métropole. Mme Pau-Langevin l'avait expliqué le 16 novembre par le fait que les Outre-mer n'étaient pas si menacés que les capitales européennes.

 

Dossier:
Attentats à Paris (novembre 2015) (228)

Lire aussi:

Hollande veut modifier la loi de 1955 pour prolonger l'état d'urgence
Attentats historiques à Paris, environ 140 morts, l'état d'urgence décrété
Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Tags:
Vigipirate, état d'urgence, George Pau-Langevin, Saint-Pierre-et-Miquelon, Mayotte, Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélémy, La Réunion, Martinique, Guyane française, Départements d'Outre-mer, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook