France
URL courte
Attentats à Paris (novembre 2015) (228)
57544
S'abonner

Le djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, suspecté d'avoir organisé les attentats de Paris, aurait été abattu par les forces de l'ordre mercredi, lors d'un assaut à Saint-Denis, suppose un ancien agent du renseignement français.

Le cerveau présumé des attentats de Paris Abdelhamid Abaaoud aurait été abattu mercredi lors d'un raid policier à Saint-Denis, a estimé à la télévision française l'ancien agent de la DGSE Claude Moniquet. 

"C'est une information qui n'est pas confirmée (…) Selon une source parisienne proche de l'enquête, Abaaoud serait peut-être le terroriste abattu ce matin. Donc, il serait mort. Quoi qu'il en soit, c'est à mettre au conditionnel", a indiqué M.Moniquet, expert franco-belge en antiterrorisme, ajoutant qu'il s'appuyait sur trois sources différentes, deux en France, une en Belgique, dans les milieux sécuritaires.

Selon M.Moniquet, alors que les enquêteurs pensaient dans un premier temps qu'Abdelhamid Abaaoud se trouvait en Syrie, il était la cible de l'opération policière démarrée à l'aube mercredi. 

D'après certaines informations, les enquêteurs ont reçu lundi un témoignage sur la présence d'Abaaoud en France. 

Lors d'une conférence de presse, le procureur de la République, François Molins, n'a pas confirmé la mort du djihadiste belge, précisant qu'il ne faisait pas partie des gardés à vue.

Selon lui, un corps "criblé d'impacts" a également été découvert "dans les décombres de l'immeuble" mais son état "ne permet pas non plus à ce stade de l'identifier".

Sept personnes ont été interpellées et placées en garde à vue lors de l'intervention, qui a déclenché une fusillade nourrie et vu une femme activer son gilet explosif, une première en France. 

Le 13 novembre au soir, plusieurs fusillades et attentats-suicide quasi simultanés ont visé six points de Paris et sa proche banlieue. Trois kamikazes ont notamment actionné leurs charges explosives près du Stade de France, à Saint-Denis. L’attaque la plus meurtrière a frappé la salle de concert du Bataclan, où les terroristes ont tiré à bout portant sur la foule. 

Selon le dernier bilan, on déplore au moins 132 morts et 352 blessés. Une centaine de personnes hospitalisées sont toujours dans un état critique.

Dossier:
Attentats à Paris (novembre 2015) (228)

Lire aussi:

Saint-Denis: deux personnes décédées dont une femme par explosif
Qui est Abdelhamid Abaaoud, le djihadiste cible de l'assaut de Saint-Denis?
Saint-Denis: assaut policier dans le cadre de l'enquête sur les attentats
Giuseppe Conte prévoit d’annoncer sa démission ce mardi
Tags:
opération, djihadisme, François Molins, Claude Moniquet, Abdelhamid Abaaoud, Saint-Denis, Syrie, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook