Ecoutez Radio Sputnik
    Manuel Valls

    Manuel Valls avait refusé une liste syrienne de djihadistes français

    © REUTERS/ Jacques Brinon/Pool
    France
    URL courte
    Attentats à Paris (novembre 2015) (228)
    171517821115

    La polémique levée autour de la lutte antiterroriste après les attaques du 13 novembre dernier a touché de nombreux sujets différents. En particulier, le site Oumma.com se référant à une journaliste, Sonia Devilliers, évoque les allégations de Bernard Squarcini, ex-directeur de la DCRI, à l’encontre de Manuel Valls.

    Selon ces allégations, il y a deux ans, la France aurait pu se procurer la liste des djihadistes français opérant en Syrie si M.Valls, occupant alors le poste de ministre de l'Intérieur, ne s'y était pas opposé sous le prétexte de ne pas vouloir échanger de renseignements avec les responsables syriens.

    Quand les services secrets syriens ont proposé à M.Squarcini, à l'époque à la tête de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), la liste de tous les djihadistes français opérant en Syrie, M.Valls a expliqué que la France n'échangeait pas de renseignements avec les autorités syriennes. Ce refus est rappelé aujourd'hui, après les attaques terribles de Paris, alors que les responsables français cherchent à trouver des moyens de prévenir de telles catastrophes.

    Le problème avait déjà été posé par le journal Marianne qui soulignait en 2014 les difficultés auxquelles les services secrets étaient confrontés devant une menace terroriste grandissante. La coopération extérieure avec la Syrie dans le domaine de la lutte antiterroriste n'avait pas été rendue possible à cause de la suspension du dialogue diplomatique officielle entre les deux pays.

    Plusieurs fusillades et attentats-suicides quasi simultanés ont visé six points de Paris et sa proche banlieue le 13 novembre dernier. Trois kamikazes ont actionné leurs charges explosives près du Stade de France, à Saint-Denis. L'attaque la plus meurtrière a frappé la salle de concert du Bataclan, où les terroristes ont tiré à bout portant sur la foule.

    Dossier:
    Attentats à Paris (novembre 2015) (228)

    Lire aussi:

    Cazeneuve: Abaaoud impliqué dans les attentats à Paris
    Attentats de Paris: six perquisitions en cours dans la région bruxelloise
    Attentats de Paris: les terroristes utilisaient un système de chiffrement sophistiqué
    Qui sont les auteurs des attentats de Paris?
    Tags:
    diplomatie, coopération, sécurité, Manuel Valls, Syrie, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • avatar
      verbeavoir
      à cause de sa faute professionnelle grave , il est responsable selon moi , des 132 morts et 350 blessés. Il a du sang sur les mains. Si il ignore la dangerosités de ces gens il n'aurait pas du être nommé à ce poste. Nous voulons vivre en sécurité en France , aujourd'hui ce n'est pas le cas.
    • avatar
      DEMISSION ! Il n'y a pas d'autre option pour une telle félonie, un tel aveuglement borné au mieux, irresponsable ou complice au pire ! mais en fait c'est tout le gouvernement qui devrait démissionner !
    • avatar
      Jules 49
      Nous avons des traîtres à la nation à la tête du gouvernement français. Ils doivent répondre de leurs crimes
    • avatar
      mounir.assi
      Manuel Valls est un assassin et un criminel, qui doit etre juge pour la mort de nos compatriotes. Valls est un Caniche Sionisto Americain au meme titte que tous les hommes politiques Francais.
    • avatar
      clescot
      le juif VALLS doit être traduit devant le TPI... c'est un assassin au même titre que le vampire Fabius du sang contaminé.... le socialisme est un cancer métastasé, c'est à dire INGUERISSABLE..... minus hollandus devait être au courant des agissements du dictateur FRANCO.....
    • avatar
      bbfok
      Scandale atroce,toutes ces morts de jeunes personnes auraient pu être évitées,c'est inhumain ils doivent démissionner....
    • avatar
      phfranchini
      VALLS = CRAPULE
    • avatar
      sven
      il n'y a pas à dire, le matador avait tout compris... Bon à rien !! Lui et ses amis bobosgauchos devraient démissionner s'ils avaient encore un peu d'honneur, mais en ont-ils jamais eu...
    • avatar
      Henner
      Scandaleux , DEMISSION IMMEDIATE , je viens d'écrire un mail à mon député pour qu'il demande des comptes sur ces faits , faites pareil pour leur mettre le nez dans leur m...e , je pense que c'est le minimum que l'on doive aux victimes et aux familles !!

      Condoléances aux familles des victimes !
    • Vitya
      Bonsoir à Toutes et à Tous,

      A plusieurs reprises et ceci à propos de différents sujets, je n’ai eu de cesse de rappeler cet entêtement absurde à ne pas vouloir dialoguer avec le gouvernement syrien actuellement en place.

      En effet, cette politique française est une politique de gribouilles qui ne mène qu’à la catastrophe. En raison d’un suivisme éhonté vis-à-vis de l’Union Européenne et des Etats-Unis, voilà où cela mène la France. Par idéologie, et j’ai envie de dire, par pure bêtise, la France a commencé à payer le prix fort. Je le répète, il aura fallu à ce gouvernement, 129 morts et 352 blessés pour prendre conscience de ce qui était en train d’arriver.

      Pendant longtemps, le Ministre des Affaires étrangères c’était montré d’une intransigeance absolue vis-à-vis de l’intervention de la Russie en Syrie. Il y a encore quelques jours, il allait jusqu’à dire que cette intervention rendait plus complexe la question de la transition de la politique locale. Et ce matin, le jockey a retourné casaque. M. Laurent Fabius, toujours pas à une contradiction près, a salué une « ouverture » de Moscou dans la lutte contre Daech. Et de rajouter « mieux vaut tard que jamais ». Plus crétin tu meurs.

      N’a-t-il pas dit, sur l’air qu’on lui connait bien, que la Russie était sincère. Cet ex plus jeune premier ministre a rajouté quelques minutes tard sur une autre radio « on ne va pas non plus être arrogants, mais nous avons montré, je crois, le chemin en frappant Raqqa, la capitale de Daech ».

      De deux choses l’une, ou M. Laurent Fabius est très mal informé par les gens du Quai d’Orsay et il est encore plus désinvolte que je le pensai et c’est un « véritable problème », ou M. Laurent Fabius prend les français pour des imbéciles.

      Je rappellerai brièvement que l’objectif de l’aviation russe lors de la première semaine de frappe en Syrie, début octobre, était de frapper Daech à partir de Raqqa jusqu’aux banlieues Sud de Damas. Où était M. Laurent Fabius à ce moment-là ? Je n’ai qu’une chose à lui dire, de grâce, qu’il se taise !

      A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto.

      Bien cordialement.
    • avatar
      La société française a été complètement détruite, tout comme d'autres peuples européens. Le gouvernement attaque des gouvernements laïques qui n'ont agressé personne, aucune protestation, il laisse rentrer des terroristes, personne ne proteste, il refuse une liste de terroristes qui peu après font des dizaines de victimes, personne ne lève le petit doigt !

      La société est morte, sans les réseaux ni les médias franc-maçons et juifs pour agiter la carcasse, le cadavre est inerte. Les forces de l'ordre seraient sommées de tirer dans la foule sans raison, elles le feraient et le peuple n'oserait rien dire.

      Il faudrait au moins qu'on leur enlève la télé ou leur téléphone portable pour qu'ils descendent dans la rue...

      On dirait un troupeau de vaches qui se laissent mener n'importe où sans se poser la moindre question.

      Peut-être en a t'il toujours été ainsi ? Ou est-ce un signe d'une fin de civilisation ? Du pain et des jeux, c'est tout ce que demande le peuple ! La fin de l'Empire romain est aussi marquée par des invasions de barbares, sans aucun combat de la part des citoyens, qui étaient peut-être comme la société actuelle, et espéraient que ces gens leur serviraient d'esclaves ? Les trouvaient sympathiques et porteurs de diversité ? Et surtout permettaient aux marchands d'écouler leurs stocks et comptaient sur eux pour faire plus de gains ?
    • avatar
      Huppé hère
      Révélation dérangeante pour certains!
      Yves de Kerdrel, le directeur de la rédaction de Valeurs Actuelles ne peut que donner une information rigoureuse et crédible. Sinon il coule son journal. Il faut du cran.
      Par conséquent, il a raison de dire que des têtes vont tomber : Parlerait-il de Valls ? Si les propos de Bernard Squarcini ancien directeur de la DCRI sont avérés : « La Syrie avait la liste des djihadistes de France et l’a proposé aux Français. Mais Valls a refusé », alors il s’est « volontairement » privé il y a 2 ans d’une source qui aurait peut-être pu éviter le Bataclan. Dans ces conditions, il doit être jugé, et pas seulement démissionné.
      Valeurs actuelles devraient prendre contact avec François Asselineau de l’UPR, des articles de fond pourraient en résulter pour le plus grand profit de la démocratie, des libertés, de l’humanisme et de la paix !
    • pascal.pigault
      circule sur le web un petit texte dont je fais le rapport ici:" La Loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l'Etat. Article 35:
      "Si un discours prononcé ou un écrit affiché ou distribué publiquement dans les lieux où s'exerce le culte, contient une provocation directe à résister à l'exécution des lois ou aux actes légaux de l'autorité publique, ou s'il tend à soulever ou à armer une partie des citoyens contre les autres, le ministre du culte qui s'en sera rendu coupable sera puni d'un emprisonnement de trois mois à deux ans, sans préjudice des peines de la complicité, dans le cas où la provocation aurait été suivie d'une sédition, révolte ou guerre civile". Il s'avere par ailleurs que le signifié et le signifiant de "ministre du culte" ait evolué et est devenu imputable au ministre de l'interieur voire au president de la republique. Des lors le mouvement "je suis charpie" reclame l'application de la loi au titre que le dit ministre en titre s'en soit rendu coupable par manque à l'elementaire devoir de précaution et demande la comparution de Mr Hollande et Mr valls devant les tribunaux.
    • avatar
      jeekes
      Ben c'est normal, il en avait pas besoin Manu la tremblote. Il avait déjà la liste que lui avait transmise son pote bibi.
      Sissi, vous savez celui qui représente ceux qui ont tant souffert, ceux avec qui il est éternellement lié.

      Pieds et poings liés qu'il est, le matamor.
    • avatar
      joseph.sabinof
      Son idéologie sectaire l’a conduit à une complicité involontaire avec les islamistes. A-t-il l’étoffe d’un homme d’État ? A –t-il suffisamment de pragmatisme pour défendre les intérêts de la France ?
    • Valls avait refusé une liste syrienne de djihadistes français, pourraient ont le poursuivre pour non assistance a la France en danger.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)