Ecoutez Radio Sputnik
    Porte-avions français Charles de Gaulle

    Paris dévoile les détails de son opération contre Daech

    © AFP 2019 Philippe Wojazer
    France
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    13159
    S'abonner

    Lundi dernier, des chasseurs embarqués à bord du porte-avions Charles de Gaulle ont effectué leurs premiers raids au-dessus des zones contrôlées par le groupe terroriste l'Etat islamique (Daech) en Irak.

    Le lundi 23 novembre 2015, le groupe aéronaval (GAN), articulé autour du porte-avions Charles de Gaulle, a conduit ses premières missions dans le cadre de l'opération Chammal, rapporte le ministère français de la Défense dans un communiqué mis en ligne sur son site.

    "Vers 8 heures (heure française), deux patrouilles de Rafale Marine ont été catapultées du GAN pour rejoindre le théâtre irakien. Chacune constituée de deux chasseurs, ces deux missions de reconnaissance armée avaient pour objectif d'appuyer les forces irakiennes directement engagées contre Daech dans les régions de Ramadi et de Mossoul", lit-on dans le communiqué.

    Selon le document, un groupe de terroristes a été neutralisé à Ramadi et une position d'artillerie de Daech a été détruite à Mossoul. L'opération a duré au total près de 7 heures, les quatre chasseurs français étant ravitaillés par des avions de la coalition.

    "Lancée le 19 septembre 2014, l'opération Chammal mobilise 700 militaires", indique le communiqué, précisant qu'elle vise, à la demande du gouvernement irakien, à "assurer un soutien aérien aux forces irakiennes dans la lutte contre le groupe terroriste Daech".

    Le GAN est arrivé en Méditerranée orientale dans la nuit du 22 novembre. Le groupe aéronaval français est constitué de 18 Rafale Marine, de huit Super Etendard modernisés et d'autres aéronefs. Il comprend également les frégates Chevalier Paul et La Motte-Picquet, le pétrolier-ravitailleur Marne et le sous-marin nucléaire d'attaque Rubis.

    Le groupe français opère en coopération étroite avec le destroyer britannique Defender et la frégate belge Léopold Ier.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Un porte-avions US donnera un coup de pouce au Charles de Gaulle
    La France et la Russie ont l’objectif commun qui est de casser Daech
    La France n'envisage pas une victoire à court terme contre l'EI
    Tags:
    opération, Charles de Gaulle (porte-avions), Etat islamique, Ramadi, Méditerranée, Mossoul, France, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik