France
URL courte
106
S'abonner

Les attentats de janvier et novembre ont été les événements qui ont fait le plus réagir sur Twitter en France cette année, en termes de mots-clé et de retweets, selon une rétrospective 2015 publiée lundi par le réseau social.

Les mots-clé "#CharlieHebdo" et "#JeSuisCharlie" ont été parmi les hashtags les plus utilisés en France en 2015 (en 2e et 3e place), indique ainsi Twitter sans toutefois donner de chiffres.

En première place, sans rapport avec les attentats, trône "#SS9" (pour la 9e saison de la téléréalité Secret Story).

Le tweet français le plus retweeté cette année (58.748 fois) est celui qu'a écrit François Hollande le 13 novembre en réaction aux attaques à Paris et Saint-Denis.

"Face à l'effroi, il y a une Nation qui sait se défendre, sait mobiliser ses forces et, une fois encore, saura vaincre les terroristes", avait tweeté le président dans la nuit.

 

Le dernier tweet de Charlie Hebdo publié le 7 janvier juste avant l'attaque au siège du journal, "Meilleurs voeux, au fait", occupe lui la troisième place du classement des tweets français les plus retweetés (37.714 fois).

En dehors des attentats, les autres mots-clé les plus utilisés en 2015 sur Twitter en France après "#SS9" ont été "#TPMP" (acronyme de l'émission Touche pas à mon Poste) et "#PSG".

Le compte Twitter de l'émission de Cyril Hanouna occupe d'ailleurs la 52ème place au niveau mondial du Top 100 des programmes télé et l'animateur est la 18ème personnalité publique la plus suivie, avec 2,65 millions d'abonnés, rapporte l'AFP.

Le DJ David Guetta reste le Français le plus suivi du réseau, avec près de 19 millions d'abonnés.​

Lire aussi:

Le gouvernement veut prolonger l'état d'urgence jusqu'à six mois
Daech = Donbass? Porochenko utilise les attentats de Paris pour pousser ses pions
Un sous-marin US était prêt à couler des navires russes au large de la Syrie en 2018, selon Fox News
Des journalistes de BFM TV verbalisés par la police dans un restaurant clandestin à Paris
Tags:
réseaux sociaux, attentat, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook