Ecoutez Radio Sputnik
    A l'école

    Daech appelle à tuer des enseignants en France

    © Sputnik. Anton Ounicine
    France
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    42357

    Le magazine francophone en ligne Dar al Islam, affilié à l’Etat islamique (EI), exhorte les parents musulmans à retirer leurs enfants des écoles françaises et à tuer les professeurs qui y enseignent la laïcité.

    Dans son dernier numéro au titre révélateur "La France à genoux", le magazine, dont l'objectif est de réunir sous son égide les djihadistes français, se réjouit des attentats de Paris perpétrés au nom de Daech dans la nuit du 13 au 14 novembre.

    Inspiré par une lecture littérale du Coran, Dar al Islam n'hésite pas à s'en prendre à l'école française, notamment aux cours de laïcité qu'il ne voit pas d'un bon œil.

    Le but de cette éducation à la française, fustige le magazine, est "de cultiver chez les masses l'ignorance de la vraie religion et des valeurs morales telles que l'amour de la famille, la chasteté, la pudeur, le courage et la virilité chez les garçons".

    Et d'ajouter: "Cette éducation, dans le cas de la France en particulier, est un moyen de propagande servant à imposer le mode de pensée corrompu établi par la judéo-maçonnerie".

    "Seule religion de vérité, l'islam ne peut cohabiter avec cette laïcité fanatique", poursuit le texte, "dont les valeurs ne sont pour le musulman qu'un tissu de mensonges et de mécréance".

    En guise de solution au problème, le magazine appelle les parents musulmans à émigrer vers le "Califat qui a mis en place des écoles où les programmes sont réellement islamiques et purifiés de toutes les mécréances".

    Toujours est-il que prendre la route de l'exode ne suffit pas aux prêcheurs de la "seule religion de vérité". D'après eux, "il est une obligation de combattre et de tuer, de toutes les manières légiférées, ces ennemis d'Allah" (tous ceux qui prônent la laïcité, ndlr).

    Le magazine s'en prend aussi à d'autres "péchés présents dans ces écoles" (françaises, ndlr): la mixité entre les filles et les garçons "une porte ouverte vers la fornication", "l'interdiction du voile" à l'école car il "est évident que le but et la cible de cette interdiction est le hijab qu'Allah — du haut des sept cieux — a rendu obligatoire aux mères, épouses et filles des croyants".

    Il s'attaque encore au "dessin des êtres dotés d'âmes", et réprouve la "musique présente à tous les niveaux de l'enseignement des écoles de la mécréance".

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    En Occident, Daech provoque et instrumentalise la haine envers les musulmans
    Les internautes se mobilisent pour «troller» Daech
    Les intérêts américains en Turquie dans le viseur de Daech
    «Je ne veux pas tuer 10 millions de personnes»: Trump dit qu'il pourrait gagner la guerre en Afghanistan en une semaine
    Tags:
    laïcité, extrémisme, terrorisme, djihadisme, école, Etat islamique, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik