France
URL courte
19415
S'abonner

Dimanche, les Français sont de nouveau appelés aux urnes afin de voter au second tour des élections régionales, dernier scrutin avant la présidentielle de 2017.

Environ 45 millions d'électeurs sont attendus aujourd'hui, 13 décembre, dans les bureaux de vote afin d'élire 1.757 conseillers régionaux et 153 conseillers territoriaux (Corse, Guyane et Martinique). 

Un mois après les attentats de Paris et l'instauration de l'état d'urgence sur l'ensemble du pays, la surveillance est particulièrement renforcée afin d'assurer la sécurité des Français affluant aux urnes pour le second tour du scrutin.

Ces élections s'avèrent de grande importance, voire décisives, pour l'avenir de toute la nation française car il s'agit de la dernière possibilité de changer le rapport de forces sur l'échiquier politique avant la présidentielle de 2017.

Le taux de participation au second tour des régionales s'élevait dimanche à 12H00 à 19,59%, soit un point de plus qu'au scrutin régional de 2010 (18,57%) à la même heure et, surtout, plus de trois points de plus que dimanche dernier au même moment (16,27%), selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.

Certaines personnalités politiques posent volontairement devant les photographes pour immortaliser le dépôt de leur bulletin et encourager leurs compatriotes à se rendre aux urnes.

Selon les résultats du premier tour des élections françaises, le Front national de Marine Le Pen est en tête dans six régions métropolitaines sur 13, Les Républicains de Nicolas Sarkozy dans quatre et le Parti socialiste dans deux. L'alliance des partis de gauche est en tête en Corse.

Lire aussi:

Elections en France: le FN en tête devant droite et PS aux régionales
Le FN aux régionales: "dégager une majorité absolue au 2eme tour"
Les États-Unis cherchent à former une coalition contre le Nord Stream 2
Tags:
taux de participation, vote, état d'urgence, élection présidentielle, élections, Régionales 2015 en France, Les Républicains (LR), Parti socialiste français (PS), Front national (FN), Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Martinique, Corse, Guyane française, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook