Ecoutez Radio Sputnik
    Ioukos

    Des sociétés françaises engagées dans les débats judiciaires liés à Ioukos

    © AP Photo / Mikhail Metzel
    France
    URL courte
    Affaire Ioukos (40)
    13246

    Les ex-actionnaires de la société Ioukos qui essayent d’obliger la Russie à payer une indemnité de 50 milliards de dollars, en application de la décision de la Cour d’arbitrage de La Haye, ont réussi à engager dans les débats judiciaires des sociétés françaises ayant des liens économiques avec la Russie, annonce l’édition RBC.

    Après les immobilisations des bâtiments diplomatiques à Paris, les ex-actionnaires de Ioukos ont réussi à obtenir une décision judiciaire sur l'arrestation des paiements de la société Arianespace, fournisseur de services de lancement spatial, et de l'entreprise Eutelsat, opérateur spatial, envers leurs partenaires russes. Les relations financières du transporteur aérien Air France avec la Russie sont également menacées par les décisions judiciaires actuelles.

    Selon RBC, le fait que les sociétés françaises Arianespace, Eutelsat et Air France se soient trouvées engagées dans les débats judiciaires entre les ex-actionnaires de Ioukos et la Fédération de Russie peut être déduit de la décision récente de la Cour d'appel de Paris.

    Le 17 décembre dernier, la cour avait refusé de suspendre l'exécution des décisions d'arbitrage de La Haye, ce qui avait permis à la société GML représentant les ex-actionnaires majoritaires de Ioukos de continuer de pousser aux arrestations des biens de l'Etat russe.

    L'édition RBC qui cite le représentant de la société GML annonce que les ex-actionnaires majoritaires de Ioukos sont engagés dans des procédures juridiques avec les sociétés Arianespace et Eutelsat, en précisant qu'il s'agit des débats liés à la propriété de la Fédération de Russie.

    Cependant, RBC souligne que son interlocuteur n'avait pas donné de commentaires sur les débats judiciaires avec Air France. L'édition admet que, dans le cas du transporteur aérien, la société GML pourrait essayer d'obtenir une décision d'arrestation de ses paiements versés à la Russie pour les passages au-dessus de la Sibérie.

    Les sociétés Arianespace et Eutelsat sont des partenaires importants pour la Russie dans le domaine de la coopération dans l'espace. Quant à Air France, ce transporteur aérien réalise de nombreux vols au-dessus de la Sibérie. Finalement, les débats judiciaires actuels touchent une partie significative des relations économiques franco-russes.

    Dossier:
    Affaire Ioukos (40)

    Lire aussi:

    Les éleveurs français à Moscou pour lever les sanctions
    Air France renforce son dispositif de sécurité
    Air France: réouverture à partir d'avril de la liaison Paris-Téhéran
    Washington impose de nouvelles sanctions contre les sociétés russes
    Tags:
    paiement, justice, Air France, Eutelsat, Arianespace, La Haye, Paris, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik