France
URL courte
19125
S'abonner

Le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a exprimé son inquiétude vis-à-vis de la situation du trafic des passeports syriens, dans une lettre adressée lundi dernier à la Commission européenne.

M.Cazeneuve estime insupportable la situation actuelle, concernant le trafic des passeports syriens en Europe, annonce France Soir. Dans sa lettre consultée par l'AFP, le ministre demande à l'Union européenne d'améliorer la détection de ces passeports aux frontières extérieures, en particulier en Grèce et en Italie.

Les attentats du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis ont montré que plusieurs terroristes estimaient possible de gagner les pays européens et d'organiser ensuite des projets criminels en rejoignant les flux migratoires, explique M.Cazeneuve dans son lettre.

A noter que deux des kamikazes du Stade de France, aux environs de Paris, possédaient de faux passeports syriens, tout comme Ahmed Dahmani qui a été arrêté le 21 novembre dernier en Turquie, dans l'enquête sur les attentats parisiens.

M.Cazeneuve souligne l'importance des conditions de contrôle, aux frontières extérieures de l'Union européenne, des documents de voyage présentés par ceux qui y arrivent. Il dévoile comment les faux passeports peuvent tomber dans les mains des terroristes.

De manière générale, le ministre demande aux autorités européennes de mobiliser le contrôle aux frontières extérieures et d'améliorer l'équipement à ces frontières, notamment en Grèce et en Italie, pour commencer l'analyse systématique des informations internationales liées au sujet de sécurité.

Lire aussi:

Angela Merkel veut supprimer les frontières européennes
Protection des frontières de l’UE: Berlin veut accroître les compétences de Frontex
Bernard Cazeneuve: "aucune information européenne" sur Abaaoud
Cazeneuve: Abaaoud impliqué dans les attentats à Paris
Tags:
contrôles, lutte antiterroriste, migrants, Union européenne (UE), Bernard Cazeneuve, France, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook