Ecoutez Radio Sputnik
    Charlie Hebdo

    Un Dieu assassin en Une du numéro anniversaire de Charlie Hebdo

    © AFP 2019 Philippe Huguen
    France
    URL courte
    Des attentats en France (janvier 2015) (71)
    571259
    S'abonner

    Un an après les tueries de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher, l'hebdomadaire satirique français sort mercredi 6 janvier un numéro spécial à un million d’exemplaires.

    Pour commémorer l’attentat du 7 janvier 2015, Charlie Hebdo sort mercredi un numéro spécial avec en Une un Dieu barbu, armé d’une kalachnikov et à l’habit ensanglanté, sous le titre: "Un an après, l’assassin court toujours", annonce lundi la presse qui en a été informée la veille. 

    Ce dessin à la Une de l'hebdomadaire satirique est signé par le patron de Charlie Hebdo, Laurent Sourisseau, dit Riss, à qui on doit également un éditorial rageur qui défend la laïcité et dénonce les "fanatiques abrutis par le Coran" qui veulent à tout prix anéantir le journal qui "ose rire du religieux". 

    Quoi qu'il en soit, Charlie Hebdo poursuit son combat pour "rire de tout". La politique du journal consiste "à dessiner et à se marrer, sans se préoccuper des dogmes, des illuminés". 

    Charlie Hebdo rejette les tabous et publie souvent des caricatures blessantes de cardinaux de l'Eglise catholique et même du pape, de chefs d'Etat, dont le président français, et de Jésus Christ. Mais les caricatures du prophète Mahomet lui ont apporté certes la plus grande "gloire". 

    Début janvier 2015, suite à la publication de caricatures du prophète Mahomet, des individus masqués ont fait irruption au siège de la rédaction de Charlie Hebdo, à Paris, et ont ouvert le feu à l'arme automatique, tuant 12 personnes, dont deux policiers. Cet attentat a été suivi d'autres attaques armées dans la capitale française et ailleurs dans le pays.  

    Le numéro anniversaire comprendra des dessins des disparus ainsi que ceux des caricaturistes actuels de la rédaction.   

    Il y a un an, une semaine après l'attentat, Charlie Hebdo avait publié un "numéro des survivants", avec en Une un dessin de Mahomet sous le titre "Tout est pardonné", qui s'était arraché à 7,5 millions d'exemplaires en France et dans le monde. Il s'agit du plus grand tirage pour un périodique français. 

    Après cette attaque terroriste, le nombre d'abonnés de l'hebdomadaire satirique est passé en moins d'un mois de 10.000 à 220.000.

    Envers et contre tout, les survivants de Charlie Hebdo ne cessent de "rire de tout".

    Dossier:
    Des attentats en France (janvier 2015) (71)

    Lire aussi:

    Un an après l'attaque, tirage à un million pour Charlie Hebdo
    L'auteur des caricatures de Mahomet quitte Charlie Hebdo
    Charlie s'entête dans la satire de victimes
    Tags:
    attentat, Charlie Hebdo, Laurent Sourisseau, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik