Ecoutez Radio Sputnik
    Charlie Hebdo

    Le Vatican qualifie de blasphème la une de Charlie Hebdo

    © AFP 2017 Philippe Huguen
    France
    URL courte
    278002755

    La Une du nouveau numéro commémorant les attentats à la rédaction de Charlie Hebdo a vexé le Vatican, selon l'Osservatore Romano.

    Même un an après l'attaque terroriste qui a décimé sa rédaction, le journal satirique refuse de transiger sur sa ligne éditoriale.

    La une du dernier numéro, rendant hommage à l'attentat contre sa rédaction, montre un Dieu barbu, Kalachnikov en bandoulière, vêtements ensanglantés, sous lequel on peut lire blanc sur noir: "Un an après, l'assassin court toujours".

    Cette nouvelle caricature a provoqué une vive critique de la part du clergé du Vatican:

    "L'épisode n'est pas une nouveauté: derrière le drapeau trompeur d'une laïcité sans compromis, l'hebdomadaire oublie encore une fois ce que tant de dirigeants religieux de toutes appartenances ne cessent de répéter pour rejeter la violence au nom de la religion: utiliser Dieu pour justifier la haine est un véritable blasphème, comme l'a dit à plusieurs reprises le pape François", lit-on dans le numéro d'hier de l'Osservatore Romano, quotidien du Vatican.

    Le 7 janvier 2015, suite à la publication de caricatures du prophète Mahomet, des individus masqués ont fait irruption au siège de la rédaction de Charlie Hebdo, à Paris, et ont ouvert le feu à l'arme automatique, tuant 12 personnes, dont deux policiers. Cet attentat a été suivi d'autres attaques armées dans la capitale française et ailleurs dans le pays.  

    Lire aussi:

    Un an après, trois plaques dévoilées en mémoire des victimes de Charlie Hebdo
    Un Dieu assassin en Une du numéro anniversaire de Charlie Hebdo
    Un an après l'attaque, tirage à un million pour Charlie Hebdo
    Tags:
    journalisme, religion, Charlie Hebdo, Vatican, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik