Ecoutez Radio Sputnik
    Femen

    Bienvenue à Paris! Femen frappe à nouveau pour la visite du président iranien

    © AFP 2019 Kenzo Tribouillard
    France
    URL courte
    88367
    S'abonner

    Ne reculant devant rien pour faire passer leurs messages, des activistes du groupe Femen ont organisé une simulation de pendaison près de la Tour Eiffel pour protester contre la visite du président iranien Hassan Rohani en France.

    Les Femen ont encore frappé. Cette fois, une activiste, cordes sous les aisselles et drapeau iranien peint sur sa poitrine nue, a réalisé un simulacre de pendaison au-dessus de la Seine en signe de protestation contre la politique du président Rohani.

    Et pour que le public n'ait pas de doutes sur le destinataire du message, les activistes ont suspendu sur la passerelle de Debilly une banderole portant l'inscription rédigée à l'encre rouge "Bienvenue Rohani, bourreau de la liberté".

    Cependant, il semble que les efforts de la Femen n'aient pas porté leurs fruits. Le "bourreau" visitait à ce moment-là les Invalides en compagnie de Laurent Fabius et n'a par conséquent pas vu le "message".

    Selon des internautes, le convoi officiel serait passé juste en face, M. Rohani ayant pu apercevoir une partie de la scène.

    L'action a été de courte durée. Les forces de l'ordre sont intervenues au bout d'un quart d'heure pour mettre fin à cette action choquante.

    Le président Hassan Rohani poursuit ce jeudi une visite officielle en France, la première d'un chef de l'Etat iranien depuis 1999, avec la perspective de juteux contrats pour Paris et d'échanges diplomatiques centrés sur la guerre en Syrie, dans laquelle Téhéran est un acteur majeur.

    Arrivé mercredi, M. Rohani devait achever sa visite jeudi soir, après un entretien et la signature d'accords avec son homologue François Hollande.

    Sorti de décennies d'isolement avec l'entrée en vigueur en janvier de l'accord nucléaire et la levée des sanctions internationales, l'Iran et ses 79 millions d'habitants s'ouvrent aux industriels occidentaux, et Paris compte bien y prendre sa part.

    Lire aussi:

    Femen: plainte de la part des organisateurs du Salon musulman
    Des Femen perturbent un salon musulman à Pontoise
    1er mai à Paris: trois Femen aux seins nus interrompent un discours de Marine Le Pen
    Tags:
    féminisme, manifestation, protestations, Femen, Hassan Rohani, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik