France
URL courte
34473
S'abonner

Le fils du ministre français des Affaires étrangères a été en examen vendredi pour faux et usage de faux.

Selon l'AFP, Thomas Fabius a été entendu pendant plusieurs heures par un juge d'instruction pour des faits présumés en lien avec sa passion pour les casinos.

​L'intéressé, 34 ans, a été convoqué dans le cadre de l'information judiciaire ouverte par le parquet de Paris en 2013 pour faux, escroquerie et blanchiment, d'après des sources proches du dossier. Les magistrats du pôle financier s'intéressent à d'importants mouvements de fonds qui pourraient avoir transité sur ses comptes, indique l'agence.

Ils enquêtent aussi sur les conditions d'acquisition en 2012 pour sept millions d'euros d'un appartement de près de 300 m2, situé boulevard Saint-Germain en plein cœur de Paris. Cette transaction avait fait l'objet d'un signalement à la cellule antiblanchiment de Bercy, Tracfin.

Thomas Fabius a en revanche échappé à une mise en examen pour escroquerie, blanchiment de fraude fiscale, abus de confiance, abus de biens sociaux, les magistrats financiers parisiens le plaçant sous le statut de témoin assisté pour ces chefs.

Lire aussi:

Moscou appelle à «ne pas jouer avec le feu» après l'adoption de nouvelles sanctions US
La Chine alerte sur un possible krach des marchés occidentaux: «Il faut être très vigilant»
Passeport vaccinal: l’UE avance, la France n’y coupera pas
Tags:
blanchiment d'argent, escroquerie, justice, poursuites, faux, Thomas Fabius, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook