Ecoutez Radio Sputnik
    Entre 27.000 et 29.000 manifestants à Paris contre la loi travail

    Entre 27.000 et 29.000 manifestants à Paris contre la loi travail

    © AFP 2019 Jean-Sebastien Evrard
    France
    URL courte
    Loi Travail (70)
    7422
    S'abonner

    Entre 27.000 et 29.000 personnes ont manifesté mercredi à Paris contre la loi El Khomri de réforme du droit du travail, selon la préfecture de police.

    "Ce comptage est basé sur les principes du comité d'éthique qui comprennent notamment trois points de vidéo-comptage, l'obligation de donner une fourchette de chiffres et la possibilité pour les médias d'assister au comptage", a rappelé la préfecture. La CGT a annoncé de son côté 100.000 manifestants dans la capitale.

    ​Entre 400.000 et 500.000 personnes ont manifesté contre la loi El Khomri partout en France, selon des estimations de différents organisateurs de la journée de mobilisation.

    ​Force ouvrière a salué "une première mobilisation réussie", avec "400.000 étudiants, lycéens et salariés dans la rue". L'Unef, premier syndicat étudiant, a avancé le chiffre de 500.000 personnes.

    ​​​"Il appartient maintenant au gouvernement de prendre conscience du rejet de son projet et d'en tirer les conséquences", écrit Force ouvrière dans un communiqué.

    L'Unef appelle déjà à une "nouvelle journée d'action" le jeudi 17 mars "dans toutes les universités" pour demander le retrait du projet de réforme du droit du travail.

    Quant à la CGT, FO et Solidaires, ils prévoient une nouvelle journée de grèves et manifestations le 31 mars.

    Le projet de loi de la ministre du Travail Myriam El Khomri doit être présenté en Conseil des ministres le 24 mars.

    Dossier:
    Loi Travail (70)

    Lire aussi:

    "La loi El Khomri précarise davantage les femmes"
    Les Français auront le droit de se débrancher en dehors des heures de travail
    Le droit de vote pour les étrangers en France, mission impossible?
    Tags:
    manifestation, égalité, travail, France, Paris
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik