France
URL courte
1597
S'abonner

L’association des tour-opérateurs japonais a l’intention de nettoyer les jardins du Trocadéro à Paris et d'y planter des cerisiers. L'idée est d’améliorer l’état de la capitale française afin de la rendre plus attractive pour les touristes japonais.

Les activités des agences de voyages japonaises à Paris font l'objet d'un article publié dans Le Figaro. Le journal français indique que ces agences ont décidé de rendre Paris plus attractive et plus propre pour les touristes en provenance de leur pays.

Selon Le Figaro, le 13 mars prochain, la Paris Tourism Association (l'Association du tourisme parisien), organisation regroupant neuf agences de voyages japonaises actives en France, s'apprête à lancer une opération pour embellir et renouveler les jardins du Trocadéro. Le projet sera financé en partenariat avec la compagnie aérienne Japan Airlines. Il comprendra le nettoyage des jardins et la plantation des cerisiers.

L'opération a pour but de développer le tourisme parisien, qui a connu une baisse après les attentats du 13 novembre 2015.

La plantation de cerisiers à l'étranger semble être une habitude dans les relations internationales japonaises. Le Figaro raconte l'histoire de la célébration de l'amitié nippo-américaine en 1912, quand le maire de Tokyo avait offert 3.000 cerisiers à la ville de Washington.

La propreté de Paris intéresse tout particulièrement les Japonais. Selon Le Figaro, le mouvement associatif Green Bird (l'Oiseau vert), existant au Japon depuis 2003 et chargé de contribuer à la propreté des villes du pays, est également présent à Paris depuis 2007. De jeunes Japonais nettoient les lieux touristiques les plus fréquentés de la capitale, comme la place de la Concorde, l'avenue des Champs-Élysées et la Tour Eiffel. Depuis quelques années, des Français ont rejoint les militants de cette organisation.

Le Figaro rappelle que le mois dernier, Anne Hidalgo, maire de Paris, et Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, se sont rendues à Tokyo poursuivant en effet le même but, d'améliorer la situation touristique en France. On peut espérer que ces actions auront des effets positifs pour Paris, la capitale française demeurant l'une des destinations touristiques les plus importantes du monde.

Lire aussi:

Paris ne reconnaîtra pas automatiquement un État palestinien si son initiative échoue
En colère, les commerçants manifestent lundi de Calais à Paris
L'un des lieux les plus sécurisés de Paris braqué
Paris réclame 1,6 milliard d'arriérés d'impôts à Google
Tags:
tourisme, Valérie Pécresse, Anne Hidalgo, Tokyo, Japon, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik