Ecoutez Radio Sputnik
    Espace

    La magie de l'espace, pourquoi attire-t-elle tant?

    © Photo. ESA/NASA/STScI/AURA
    France
    URL courte
    2204
    S'abonner

    Avez-vous jamais eu envie de voyager dans l'espace? Qu'est-ce que vous rêviez d'y voir le plus? L'astronaute français Patrick Baudry partage son expérience avec Sputnik et confie que le moment le plus extraordinaire était de voir la Terre de l'espace.

    Il n'y a jamais trop d'histoires spatiales pour le 55e anniversaire du premier vol habité dans l'espace. Ecoutons en encore une et savourons les aventures de Patrick Baudry, ancien pilote de chasse de l'Armée de l'air française.

    M. Baudry a été entraîné comme cosmonaute à la Cité des étoiles et comme spationaute à Houston. Il a préparé deux vols avec les Soviétiques et deux avec les Américains. Sa première expérience spatiale lui a fait une énorme impression puisqu'il l'avait attendue depuis fort longtemps.

    "Quand enfin les moteurs s'allument c'est l'aboutissement, un aboutissement très important, c'est une émotion très grande. En plus, c'est extrêmement agréable lorsqu'on aime les accélérations", avoue-t-il à Sputnik.

    Pour lui, il est difficile de faire la distinction entre les souvenirs plus ou moins bons, choisir celui qui est le plus beau ou le plus magique. Pourtant, sa première impression de la Terre vue depuis l'espace est gravée dans son cœur.

    "Pour quelqu'un qui a le privilège d'aller dans l'espace, il y a beaucoup de beaux souvenirs", explique l'astronaute. "Pour moi c'est vrai que le premier regard sur la Terre c'était quelque chose d'extraordinaire et magnifique parce que c'est une planète qui est d'une beauté absolue et qui est complètement isolée sur un fond d'espace d'un noir lui-même absolu. Et c'est vrai que ce premier regard sur sa planète c'est un moment très beau et extrêmement fort".

    Dans sa route vers l'espace, M. Baudry a toujours admiré la personnalité éminente du cosmonaute russe Youri Gagarine.

    "Gagarine pour moi c'est vraiment quelqu'un que j'admire intensément parce que pour avoir fréquenté tous ses camarades qui sont devenus des amis, j'ai bien compris que c'était quelqu'un d'exceptionnel en ce sens qu'il était bien sûr très motivé comme nous tous, la question n'est pas là, mais qu'il était extrêmement bon, il a fait vraiment l'unanimité partout où il passait notamment au milieu des astronautes et donc c'est quelqu'un pour lequel j'ai une admiration sans bornes et beaucoup d'affection", raconte l'interlocuteur de Sputnik.

    Lorsqu'il était à la Cité des étoiles, il avait commémoré la mort de Gagarine le 27 mars à l'endroit même où son avion était tombé. Le 12 avril est une date encore plus importante parce que c'est là que la première fois un homme a été dans l'espace et a effectué une orbite autour de la Terre.

    "C'est la fête de la cosmonautique mais c'est quelque chose que je célèbre, on s'appelle avec les amis russes, les cosmonautes ou autres qui participent à l'aventure spatiale", poursuit M. Baudry.

    L'astronaute français a d'ailleurs une citation spéciale pour l'anniversaire qui est aussi une devise qui s'applique à Gagarine et à beaucoup de gens qui donnent tout pour assumer leur passion et aller au bout de leurs objectifs. La phrase dit: "Lorsqu'on n'a pas tout donné, on a rien donné".

    Lire aussi:

    Il y a 55 ans, tout l’Iran parlait du premier vol spatial habité
    Stephen Hawking: d'ici 100 ans, l'homme colonisera Mars
    Course spatiale: la Russie n’est pas à la traîne
    Quatre cosmonautes français parlent de Yuri Gagarine et de la fête spatiale
    Tags:
    espace, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik