France
URL courte
Situation au campement de migrants de Stalingrad (18)
30943
S'abonner

Dans la nuit de jeudi à vendredi, des heurts ont éclaté entre Soudanais, Erythréens et Afghans dans le campement réinstallé sous la ligne de métro aérien près de la place Stalingrad.

Des centaines de réfugiés, pour la plupart originaires d'Afrique et du Proche-Orient, se sont affrontés sous le métro aérien Stalingrad dans la nuit de jeudi à vendredi. Bouteilles et morceaux de palettes volaient dans tous les sens lorsque la police est intervenue, rapporte le Daily Mail britannique.

Cette bagarre s'est déroulée sous les fenêtres des riverains inquiets du boulevard de la Villette. La police a dû user de gaz lacrymogènes pour disperser la foule agressive. 

Des centaines de migrants, pour la plupart originaires d’Erythrée, du Soudan et d’Afghanistan campent depuis le début du mois de mars sous le métro aérien Stalingrad. Ces dernières semaines, le campement qui comptait initialement un millier de migrants, pour la plupart arrivés de Calais, a été évacué à deux reprises.  

Mais, à chaque fois, quinze jours plus tard, les réfugiés reprenaient leur place sur des matelas de fortune ou sous des tentes au pied de la station Stalingrad. 

Au lieu de s'attaquer au problème, il semble que les pouvoirs publics aient laissé la situation s’envenimer.

Dossier:
Situation au campement de migrants de Stalingrad (18)

Lire aussi:

La journée d’un bénévole à Paris: aider les migrants tous les jours
Réfugiés à Paris: une pétition lancée en ligne demande de l’aide à la mairie
Nouvelle évacuation d'un campement de centaines de migrants à Paris
«Ce n’est pas à l’Azerbaïdjan de faire la loi en France!»: une maire menacée pendant des années par Bakou
Tags:
réfugiés, station de métro, camp de migrants, Daily Mail, Afghanistan, Soudan, Erythrée, Proche-Orient, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook