Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Yves Le Drian

    Daech pourrait être éradiqué dans un avenir proche?

    © AFP 2019 Thierry Zoccolan
    France
    URL courte
    53435
    S'abonner

    Jean-Yves Le Drian se montre prudemment optimiste sur la fin prochaine de Daech. Le ministre français de la Défense relève les reculs de l’organisation terroriste en Syrie et en Irak et souligne la contribution de la France à ces succès.

    Le ministre français de la Défense livre les premières prévisions optimistes concernant la lutte contre l’État islamique. Les "conditions sont en train de se réunir pour éradiquer Daech", a déclaré sur les ondes de France Info Jean-Yves Le Drian. 

    "Je le dis avec beaucoup de précautions, mais pour la première fois, j’ai ce message un peu optimiste", a indiqué le ministre. "Les objectifs de la coalition sont que Mossoul et Raqqa tombent avant la fin de l’année", a-t-il ajouté.

    "Je constate que Daech recule et recule significativement. Depuis l’occupation par Daech de la Syrie et de l’Irak et depuis la tentative sur Bagdad en juin 2014, Daech a perdu entre 30 et 40 % de son territoire. C’est beaucoup!" s’est félicité Jean-Yves Le Drian.

    La France a effectué sept frappes contre Daech
    © REUTERS / Jean-Paul Pelissier
    Le ministre a également annoncé qu’à l’heure actuelle, l’aviation française menait quotidiennement des frappes sur les positions de Daech. La France continue également à entraîner les militaires irakiens, ainsi que les combattants des groupes armés du Kurdistan, a fait savoir M. Le Drian.

    La Syrie et l’Irak sont les théâtres d’un conflit armé contre Daech depuis plusieurs années. Selon l’Onu, en Syrie seulement, la plus touchée par le conflit, les hostilités ont déjà fait plus de 220.000 morts. 

    A la demande du président syrien Bachar el-Assad, la Russie a dépêché en septembre dernier son aviation en Syrie pour effectuer des frappes de précision contre les positions des djihadistes de l’EI et du Front al-Nosra. 

    Bien que Vladimir Poutine ait ordonné, le 14 mars, le retrait du gros du contingent russe de Syrie, une partie de ce dernier continue à remplir sa mission dans ce pays. La communauté internationale a reconnu l’efficacité de l’opération russe. 


    Lire aussi:

    Daech planifie des attaques sur les plages européennes
    Le G7 appelle à intensifier la lutte contre Daech
    Les services secrets français étaient au courant pour les attentats de Paris
    Tags:
    attentat, armée, Etat islamique, Kurdistan irakien, Syrie, France, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik