France
URL courte
Traité de libre-échange transatlantique (TTIP) (72)
101764
S'abonner

François Hollande s'est déclaré opposé "à ce stade" à la conclusion d'un accord entre l'Union européenne et les Etats-Unis sur un partenariat commercial transatlantique.

"A ce stade" des négociations, "la France dit non" au traité de libre-échange atlantique (Tafta ou TTIP), a prévenu mardi François Hollande, car "nous ne sommes pas pour le libre-échange sans règle".

​Et d'ajouter: "Jamais nous n'accepterons la mise en cause des principes essentiels pour notre agriculture, notre culture, pour la réciprocité pour l'accès aux marchés publics".

"Nous avons posé des principes dans le cadre des négociations commerciales internationales. Je pense aux normes sanitaires, alimentaires, sociales, culturelles, environnementales", a-t-il dit.

"Voilà pourquoi, à ce stade, la France dit non dans l'étape que nous connaissons des négociations commerciales internationales", a lancé le président de la République.

Auparavant, les hommes politiques français, à savoir François Fillon, ancien premier ministre français, et Matthias Fekl, secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, avaient aussi remis en question l'avenir de ce projet.

Dossier:
Traité de libre-échange transatlantique (TTIP) (72)

Lire aussi:

«Tu finiras comme ton collègue de Bayonne»: nouvelle agression d’un chauffeur de bus au Pays basque
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Moscou explique la condition sine qua non de son recours à l’arme nucléaire
Tags:
Traité de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), François Hollande, France, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook