Ecoutez Radio Sputnik
    Les photos de Salah Abdeslam (G) et de Mohamed Abrini (D)

    Avant les attentats de Paris, Abdeslam posait sur Facebook devant un drapeau de l'EI

    © AFP 2019 Kenzo Tribouillard
    France
    URL courte
    Attentats à Paris (novembre 2015) (228)
    2015

    Le principal suspect des attentats commis le 13 novembre 2015 à Paris, Salah Abdeslam, extradé en France en avril 2016, avait publié sur les réseaux sociaux sa photo devant un drapeau du groupe État islamiste (Daech) quelques semaines seulement avant de passer à l'acte, a annoncé mardi la RTBF.

    Le média précise que la publication avait échappé à la police et aux renseignements belges.

    Le quotidien Le Soir avait déjà annoncé que la police fédérale belge, chargée des enquêtes antiterroristes, avait ignoré les informations transmises en 2015 sur les dispositions radicales et les intentions des frères Ibrahim et Salah Abdeslam — deux acteurs présumés des attentats de Paris — de partir combattre en Syrie. Selon le comité du contrôle interne de la police, le parquet avait demandé aux unités antiterroristes de la police fédérale de retracer les appels et les mails des frères Abdeslam, ce qui n'avait pas été fait faute de moyens financiers. En avril 2015, l'affaire avait été close après une série d'interrogatoires.

    Dans la soirée du 13 novembre 2015, trois groupes de terroristes ont perpétré une série d'attentats coordonnés à Paris et à Saint-Denis, faisant au total 130 morts et plus de 350 blessés. Ibrahim Abdeslam s'est fait exploser au boulevard Voltaire à Paris le jour-même. Salah Abdeslam, lui, a été arrêté le 18 mars 2016 en Belgique à Molenbeek lors d'une opération spéciale pendant laquelle il a reçu une blessure à la jambe. Un autre individu a été interpellé avec lui, également blessé pendant l'intervention. La police a ensuite arrêté un troisième suspect.

    Dossier:
    Attentats à Paris (novembre 2015) (228)

    Lire aussi:

    Le père de Salah Abdeslam estime que son fils "doit payer"
    Mohamed Abrini, recherché après les attentats de Paris, aurait été arrêté
    Attentat de Paris: Salah Abdeslam "a volontairement refusé de se faire sauter"
    La justice belge autorise l'extradition de Salah Abdeslam vers la France
    Tags:
    attentats du 13 novembre à Paris, Facebook, Inc, Etat islamique, Salah Abdeslam, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik