France
URL courte
116
S'abonner

La situation reste "tendue" et "difficile" dans "plusieurs secteurs" du pays en raison des intempéries, en particulier en Seine-et-Marne et dans l'Essonne, a déclaré jeudi le Premier ministre Manuel Valls, prévenant qu'il y a "encore de nombreuses inquiétudes".

"La situation reste tendue, difficile dans plusieurs secteurs. Je pense notamment à l'Ile-de-France, et plus particulièrement aux départements de la Seine-et-Marne et de l'Essonne", avec une "situation aiguë et à venir à Longjumeau", dans ce dernier département, "avec sans doute près de deux mille personnes qui devraient être évacuées et aussi dans une moindre mesure, heureusement, à Corbeil-Essonnes", a précisé le Premier ministre depuis le Centre opérationnel de gestion interministériel de crise, à Paris.

​​"Nous avons encore de nombreuses inquiétudes", a-t-il dit.

"Nous devons très rapidement procéder au retour à la vie normale", a déclaré à ses côtés le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. "Pour cela il faut que les dossiers catastrophe naturelle (…) remontent le plus rapidement possible place Beauvau pour que nous puissions au Conseil des ministres mercredi statuer sur les territoires qui bénéficieront de ces dispositifs".

​​Il a indiqué "mettre en alerte tous les services de la sécurité civile et de la protection civile, et tous les services de l'Etat en anticipation des crues à venir de manière à apporter les meilleurs secours dans les meilleurs délais".

​Au Centre opérationnel de gestion interministériel des crises (Cogic), "nous veillons à organiser l'allocation des moyens aux différents territoires, moyens nautiques, moyens aériens, de manière a être très efficace", a ajouté le ministre de l'Intérieur sur place, rapporte l`AFP.

Des réunions se tiennent avec les maires pour organiser, s'il y a lieu, des évacuations d'habitants "dans la maîtrise", a-t-il précisé.

​​Depuis le début de l'épisode pluvieux dimanche, les secours ont effectué plus de 10.000 interventions, et évacué plus de 5.000 personnes.

A Souppes-sur-Loing (Seine-et-Marne), le corps d'une femme de 86 ans a été découvert mercredi dans son pavillon inondé mais l'enquête devra déterminer les causes du décès.

Lire aussi:

La Russie aidera les Pays-Bas à lutter contre les inondations
Inondations et glissements de terrain au Népal et en Inde, font près de 200 morts
La Serbie et la Croatie de nouveau frappées par les inondations
Des inondations bloquent 130 enfants dans les écoles dans le sud de la France
Tags:
Bernard Cazeneuve
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook