France
URL courte
8143
S'abonner

Les mouvements sociaux se sont poursuivis ou ont repris mardi, journée d'action contre la loi travail marquée par une manifestation nationale à Paris. Le point sur la situation, du secteur de l'énergie au ramassage des déchets en passant par les transports.

Ils espèrent une démonstration de force jamais vue en trois mois: les opposants au projet de loi travail convergent mardi vers Paris, en plein Euro, pour une journée de "mobilisation nationale" dont ils assurent qu'elle ne sera pas un baroud d'honneur.

​Alors que le Sénat vient d'entamer l'examen du projet de loi El Khomri, le leader de la CGT, Philippe Martinez, prédit une mobilisation "énorme", qui dépassera, avec la cinquantaine d'autres manifestations prévues en région, le pic de la contestation atteint le 31 mars (390.000 personnes, selon les autorités, 1,2 million selon les organisateurs).

​A Paris, la Tour Eiffel sera fermée au public toute la journée de mardi, "en raison du mouvement social national" lié à la loi travail, a annoncé dans un communiqué la Société d'Exploitation de la tour Eiffel (SETE).

​​A Marseille, selon Maxime Picard, secrétaire départemental de la CGT, "tout le port est en grève" mardi, soit les dockers et salariés du Grand port maritime de Marseille (GPMM), soit les activités de maintenance du port.

​Mais également l'opérateur du port pétrolier Fluxel, en grève reconductible depuis plusieurs semaines, ce qui entraîne l'immobilisation d'un certain nombre de bateaux d'hydrocarbures et des difficultés d'approvisionnement pour certaines usines pétrochimiques.

​Les quotidiens Libération, L'Humanité et L'Opinion n'ont pas été imprimés mardi. Aucun journal n'était paru lors de la dernière journée d'action, le 27 mai.

​Une centaine de manifestants contre la loi travail se sont par ailleurs introduits mardi matin sur le salon Transports Publics au parc des expositions de la porte de Versailles.

 

Lire aussi:

Loi travail: la Tour Eiffel fermée mardi
Loi travail: Macron essuie des jets d'œufs à Montreuil
Loi Travail: blocage des accès aux chantiers navals de Saint-Nazaire
Loi Travail: Valls redit qu'il ira "jusqu'au bout"
Tags:
loi Travail, manifestation, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook