France
URL courte
Loi Travail (70)
7127
S'abonner

Les batailles parlementaires autour de la loi Travail se poursuivent en France. Le vote au Sénat est appelé à formuler l’attitude envers le texte passé en 49.3 à l’Assemblée nationale. A noter que les manifestations continuent de bouleverser les rues. L’aventure semble loin d’être terminée.

Trouver un compromis? Ce n'est pas la solution, s'il s'agit d'une commission mixte paritaire Sénat-Assemblée, estime Jerome Durain, sénateur et membre du Groupe socialiste et républicain, dans un entretien accordé à Sputnik.

"Non, je ne suis pas confiant. Ni concurrent, ni souhaitant l'être, parce que je pense que sur ce texte un compromis avec la droite me paraît pas favorable vis-à-vis des idées que je défends, donc moi, je pense qu'on n'aura pas de compromis avec la droite en commission mixte paritaire", déclare l'homme politique.

L'interlocuteur de Sputnik estime souhaitable que le gouvernement français écoute des amendements proposés par les députés socialistes, parce que le texte qui est présent depuis des mois dans l'espace public continue d'être majoritairement refusé, en particulier avec l'utilisation du 49.3.

"Je pense qu'on a intérêt quand même à ne pas s'aliéner une partie de l'opinion qui s'exprime clairement sur ce sujet. On ne peut pas dire d'un côté les peuples en ont assez de la constitution européenne, il faut écouter les peuples et par ailleurs quand on est dans le champ de la politique nationale on fait comme si le peuple n'existait pas", souligne l'homme politique.

La loi Travail a été proposée par le gouvernement français pour contribuer à la lutte contre le chômage dans le pays. Cependant, ce projet de loi comprend des mesures impopulaires auprès de militants et de sympathisants de gauche.

Dossier:
Loi Travail (70)

Lire aussi:

Loi travail: la manifestation parisienne sous haute surveillance (VIDEO)
Loi travail: la tour Eiffel fermée mardi
Loi travail: manifestation sauvage, le siège de la CFDT attaqué
Loi travail: 26 policiers et manifestants blessés, 21 interpellations
Tags:
loi Travail, Sénat français, Assemblée nationale française, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook