France
URL courte
10565
S'abonner

Après avoir publié sur Facebook un cliché où il se moquait du premier ministre Manuel Valls, un agent municipal a été limogé de son poste en région parisienne.

Bob Brahmi, agent municipal à la mairie d’Évry (Essonne, France) a été révoqué de son poste pour avoir publié, en pleine polémique sur la loi Travail, un montage photo hostile au premier ministre Manuel Valls, annonce Le Parisien.

En mai, l'agent a publié sur Facebook un cliché représentant le premier ministre au milieu d'une route, à la manière des questions d'auto-école. A la proposition "Manuel Valls traverse devant vous", un lecteur devait choisir de répondre: "Je marque l'arrêt sur sa tête et je fais patiner mes pneus" ou "Je stoppe et je le castre avec une coupe-ongles".

Le conseil de discipline de la mairie a jugé inadmissible ce montage et a décidé de révoquer de son poste l'auteur du montage.

Toutefois, Bob Brahmi a refusé de se reconnaître coupable d'appel à la violence.

"Ce montage avait été partagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux. Cela n’a pas fait rire que moi. On peut considérer cela comme un humour particulier. Je m’en suis excusé plusieurs fois et encore devant le conseil de discipline », se désole l'agent municipal, qui a annoncé son intention de faire appel.

Lire aussi:

Deuxième 49.3, le gouvernement accouche de la loi Travail aux forceps
«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
cliché, mairie d'Evry, Manuel Valls, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook