Ecoutez Radio Sputnik
    la fan-zone de la Tour Eiffel

    La défaite des Bleus encore ternie par des affrontements avec la police

    © AFP 2018 Thomas Samson
    France
    URL courte
    Euro 2016 (115)
    1176

    La victoire du Portugal durant l'Euro 2016 a donné lieu à des scènes de liesse mais aussi à des affrontements avec la police. Alors que la fan-zone de la Tour Eiffel était fermée dès 19h00 du fait d'une forte affluence, des émeutes se sont tout de même produites à deux pas de là.

    Une quarantaine de personnes ont été interpellées dimanche en marge de la finale de l'Euro-2016, notamment près de la fan-zone de la Tour Eiffel, à la suite d'incidents entre supporters et forces de l'ordre, a-t-on appris auprès de la préfecture de police de Paris.

    Certains ont lancé des projectiles, brûlé des poubelles et des scooters, ainsi qu'une voiture. Les forces de l'ordre les ont repoussés à l'aide de gaz lacrymogène et de canons à eau.

    Sputnik a rencontré Mehdi, ancien supporter "ultra" du Paris-Saint-Germain (PSG, club de football de la capitale), qui a expliqué les violences de cette nuit-là et ce qu'aurait dû faire la police.

    "Au lieu d'intervenir intelligemment, les policiers ont commencé à lancer des bombes gazeuses sur tout le monde, des familles et des enfants. Et pendant ce temps, les casseurs continuaient à se mêler dans la foule sans se faire repérer, ils ont brulé trois-quatre voitures, le métro était carrément bloqué", a noté le supporter français.

    Selon lui, de tels évènements auraient dû être anticipés par les forces de l'ordre.

    "Les policiers français ne sont pas assez entrainés pour ça. J'ai déjà vu des matchs en Angleterre, et ils savent quadriller les ultras, prévenir les débordements, et c'est encore bon-enfant. En France ils ont 20 ans de retard", a indiqué Mehdi.

    La situation s'est calmée en cours de la soirée dans le secteur de la Tour Eiffel, mais des supporters, portugais notamment, ont continué de fêter dans la nuit la victoire de leur équipe (1-0 ap) sur les Champs-Elysées. Selon la police, deux vitrines ont été fracassées en début de nuit, mais l'ensemble restait "majoritairement festif".

    Dossier:
    Euro 2016 (115)

    Lire aussi:

    Tensions autour de la fan-zone de Paris à moins d'une heure de France-Portugal
    Portugal roi d'Europe: moments clés de la triste défaite des Bleus
    L'exaltation des Portugais, ça ressemble à quoi?
    Le papillon de Ronaldo enflamme la Toile
    Tags:
    supporter, émeutes, police, Euro 2016, PSG, Royaume-Uni, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik