France
URL courte
76466
S'abonner

La coupe de cheveux du président français a tout pour entrer en compétition avec la coiffure impeccable de Ronaldo, en tout cas du point de vue de la somme investie. Allez les contribuables, on répète ensemble: "Tous pour un..."

La beauté a de tout temps été une maîtresse cruelle et cruellement coûteuse. Pour maintenir son image de cowboy de l'arène politique, tout porte à croire que François Hollande ne lésine pas sur les moyens. Monsieur le président a un coiffeur personnel que l'Etat rémunère à hauteur de 9.895 euros brut par mois. Teinture, peigne et laque… Il doit en falloir beaucoup pour coiffer le président de la France!

C'est Sylvie Hubac, l'ancienne directrice de cabinet, qui a signé le contrat d'engagement d'Olivier B., 46 ans, pour prendre soin du cheveu du président. Le Canard enchaîné conclut que le contrat de cinq ans "lui vaut une rémunération brute cumulée de 593.700 euros". A ce prix-là, d'aucuns préféreraient peut-être se payer un ministre de plus…

Et en effet, le coiffeur attitré de François Hollande, qui le suit dans tous ses déplacements, émarge un salaire faramineux qui rivalise avec celui d'un ministre (9.940,20 euros), "sans compter d'éventuelles indemnités de résidence et autres avantages familiaux", précise Le Canard enchaîné, qui a révélé l'information.

Le métier de coiffeur présidentiel équivaut tout à fait au travail d'un agent secret: Olivier B. "s'engage à observer, pendant et après l'expiration de son contrat, le secret le plus absolu sur les travaux ou les renseignements qu'il aura recueillis".

L'Elysée n'a encore donné aucun commentaire. 

Lire aussi:

Selfies et petite danse: comment Hollande a profité de la victoire des Bleus
D'où viennent ces 12% de Français qui soutiennent Hollande?
Netanyahu détourne des fonds publics pour une coiffure et du maquillage
Tags:
coiffeur, coiffure, salaire, François Hollande, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook