France
URL courte
Attaque au camion à Nice (120)
4120
S'abonner

L'exploitation du téléphone portable de Mohamed Lahouaiej Bouhlel révèle que ce dernier a envoyé un SMS intriguant.

"Amène plus d'armes, amène en 5 à C.", a écrit le terroriste dans son SMS adressé à un complice, rapporte la chaîne de télévision BFMTV. 

Pourtant le nom de ce complice reste encore inconnu. Selon une source judiciaire, la police a procédé ce matin à deux nouvelles interpellations dans l'entourage du tueur de Nice, un homme et une femme.

Ces deux nouvelles interpellations viennent s'ajouter aux quatre gardes à vue déjà en cours.

L'épouse du tueur de Nice Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, interrogée depuis vendredi matin, a été libérée dimanche après 48 heures de garde à vue, a appris l'AFP de source judiciaire.

Dossier:
Attaque au camion à Nice (120)

Lire aussi:

Nice: "Au moins une dizaine" de morts et de blessés parmi la communauté russe
Unie et solidaire, la France pleure les victimes de l'attentat de Nice
Colère des internautes après le maintien d'un feu d'artifice près de Nice
Tags:
message, SMS, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, Nice, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook